En Guinée, la saison pluvieuse est devenue une période de risque pour la population. Après le drame de Dabondi 3, la pluie continue a cause des dégâts à Conakry. La forte pluie tombée dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 juillet 2019 sur Conakry, a enregistré des conséquences énormes sur les riverains.

Selon le constat, depuis plusieurs heures, la circulation est bloquée entre Yimbaya Tannerie jusqu’au niveau de l’aéroport à cause des eaux de ruissellement qui ont envahi l’autoroute Fidel Castro, précisément au niveau du pont de l’aéroport international de Conakry Gbessia.

En effet, plusieurs véhicules ont été trainés par les eaux de pluie jusqu’à un certain niveau où le chauffeur ne pourra plus le contrôler, les rues sont inondées par des eaux aussi des ordures qui empêchent les usagers de circuler librement.

Au niveau passage souterrain de l’aéroport Conakry Gbessia, le passage des engins est bloqué et le pont est transformé en une véritable marre d’eau, imbibées d’ordures et les graviers.

Pour rappelle, à chaque saison des pluies en Guinée, le passage souterrain de l’aéroport Conakry Gbessia a toujours été l’objet d’inondation, provoquant des dégâts matériels importants.

Rédaction