Prévu le 02 mai, les négociations entre le gouvernement et le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a eu finalement lieu ce vendredi 4 mai 2018 dans la cour du ministère de la fonction publique. L’objectif était de discuter  autour des 8 millions  comme salaire de base,  que demande le syndicaliste camarade Aboubacar Soumah.

Après quelques heures d’entretien, l’inspecteur général du travail, Dr Alia Camara a déclaré aux hommes de medias  que cette première journée consiste à la mise en place d’une commission paritaire gouvernement/syndicat. Avant de précisé que  la date butoir pour le dépôt de la liste de cette commission paritaire est fixée  le mardi 8 mai 2018 et les négociations sont prévues  le vendredi  11 mais 2018.

De son coté camarade Aboubacar Soumah a indiqué  qu’ils ont  défini les termes sur lesquels les négociations doivent commencer. Il a aussi signalé que   le SLECG a posé des préalables au gouvernement concernant des violations du protocole d’accord  signé en février dernier.

Il a en fin rassuré qu’il aura une issue favorable au cours de ces négociations.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here