Les membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont été libérés ce jeudi 28 novembre 2019 par la cour d’appel de Conakry.

Selon Me Salifou Beavogui, l’un des avocats les présumés ont été arrêtés arbitrairement. « Je remercie la cour d’appel, je remercie tous les avocats du FNDC qui se sont battus corps et âmes pour le triomphe du droit. Nous avons bataillé, nous avons fait comprendre à la cour que nos clients ne méritent pas de rester en prison. Ils ont été arbitrairement arrêtés pour avoir exprimé leur opinion. Donc, ils n’ont commis aucune infraction, et Dieu merci, nous venons d’être entendus par la cour. Nos clients ont été libéré et le procès continuera le 5 décembre, et nous viendrons enterrer ce dossier ce jour là », déclare Me Bea.

A préciser que cette audience s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur d’Allemagne en Guinée.

Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here