Le premier ministre chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana a présidé ce mercredi 27 novembre 2019 l’ouverte de la deuxième édition des dialogues de haut niveau sur l’inclusion financière en Guinée et en Afrique (DIAFIN) sous le thème ‘’inclusion financière et entreprenariat des femmes et des jeunes”.

C’est une initiative de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) en collaboration avec l’agence BANTOU COMMUNICATION et WAFRICA

Dans son discours, Dr Ibrahima Kassory Fofana, premier ministre, chef du gouvernement a déclaré que la problématique de l’inclusion financière, est un enjeu économique majeur pour les économies en développement comme celle de la Guinée. « A l’ère actuelle, environ deux milliards de personnes dans le monde n’ont pas accès aux services et instruments financiers de base, la plupart sont pauvres et une grande proportion de ce monde est en Afrique. En Guinée, selon les données disponibles, sur une population adulte estimée à  6 millions d’individus, le nombre de personnes titulaires d’un compte dans une institution financière était d’environ 10% en 2014. Avec la forte pénétration de la téléphonie mobile et le progrès de la monnaie électronique, ce taux est passé à 23,5%, soit un million et demi de personnes en 2017. Malgré cette évolution, il reste encore des marges importantes de progression si nous nous comparons par exemple au pays comme le Rwanda, le Kanya ou le Sénégal à côté, où au moins 42% de la population détient au moins un compte bancaire. Pour réduire l’extrême pauvreté et l’exclusion sociale qu’elle induit, il est essentiel de mettre en place des politiques publiques spécifiques pour relancer une croissance forte durable et inclusive. L’inclusion financière est une dimension essentielle de cette action. Des études empiriques démontrent l’importance de l’inclusion financière comme vecteur de croissance économique », explique Dr Kassory.

A noter que la rencontre prend fin ce jeudi 28 novembre 2019 à Conakry.

Mamadou Camara

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here