Selon nos informations, un jeune du nom d’Abdourahime Diallo, vient de succomber de ses blessures à l’hôpital Ignace Deen.

L’acte s’est produit ce lundi 4 novembre 2019 suite à  une attaque contre le cortège funèbre des jeunes de FNDC tués les 14, 15 et 16 octobre dernier à Conakry.

Par la même source, Abdourahime Diallo a été atteint par une balle au niveau du ventre à Bambéto pendant les funérailles des 11 victimes des membres du FNDC.

Nous y reviendrons !

Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here