Le comité d’organisation du concours Miss RTG 2019 en partenariat avec le comité Miss Amérique Nord a animé une conférence de presse ce mardi, 24 décembre 2019, à Conakry. L’objectif était de permettre à chacune des 08 candidates en lice de présenter son projet qu’elle compte réaliser une fois élu Miss RTG.

Dans son intervention, Aya Diawara, présidente du Comité Miss RTG a rappelé que cette rencontre était une occasion de créer un partenariat avec le comité Miss Amérique du nord. Selon elle, un partenariat qui permet de solidifier l’humilité entre les candidates et surtout partager les idées et expériences avec les panelistes ainsi qu’aux organisatrices de l’événement.

Elle a aussi souligné que cette rencontre les permettra d’essayer les candidates en face du public, de leurs parents pour échanger et faire comprendre à eux que pendant tout ce temps, elles étaient en train de travailler sur les projets. « C’est une occasion pour les parents de suivre les filles avant la finale et surtout permet aux filles d’avoir un carnet d’adresse d’intellectuel, de travailleurs, des personnes qui ont des expériences à partager. Ça leur permet de solidifier le contenu de leur travail surtout aussi de partager leurs expériences », dit-elle

Pour finir, elle a déclaré que le comité a apporté des innovations contrairement aux années précédentes.« Si l’année dernière on a fait la promotion des métiers, cette année on va sur la promotion des régions administratives. Les Miss RTG vont représenter les sept régions administratives plus la zone spéciale de Conakry. Les gouverneurs se sont mis à la disposition des candidates pour la collecte des informations, chacun va faire la présentation de sa région administrative qui n’est pas forcément sa vraie région natale mais qui a été attribué par un tirage au sort », précise Hadja Diawara.

Pour sa part, Hawa Barry, présidente du Comité Miss Amérique du nord, partenaire potentiel de l’événement a salué les projets présentés par les huit (8) candidates.

«Je pense que tous les projets méritent attention, c’est des sujet d’actualité en Guinée, c’est le problème qui fatiguent la majeure partie des guinéens. C’est de très bons projets et j’espère que les candidates vont booster leur projet au delà de cet événement et au delà de l’échec dans le concours », a-t-elle souligné.

Selon elle, il faudrait que les parents comprennent que le Comité n’est pas là à exposer leurs filles. « Mais plutôt on est en train juste de changer le contexte, des principes du concours de beauté pour valoriser la compétitivité chez les femmes en tenant compte nos valeurs traditionnelles », a-t-elle précisé.

A noter que la finale est prévue le jeudi 26 décembre 2019 à Conakry et bonne chance à toutes les candidates.

Aboubacar Pastoria Camara

00 224 628 08 45 86

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here