Quelque 242 décès dus au coronavirus ont été enregistrés dans la province chinoise de Hubei mercredi – le jour le plus meurtrier de l’épidémie.Le nombre de cas a également connu une augmentation considérable, 14 840 personnes ayant été diagnostiquées avec le Covid-19.La province de Hubei a commencé à utiliser une définition plus large pour diagnostiquer les personnes – ce qui explique la majeure partie de l’augmentation des cas.

La Chine a licencié deux hauts fonctionnaires de la province du Hubei quelques heures après la révélation des nouveaux chiffres. Jusqu’aux augmentations de mercredi, le nombre de personnes atteintes du virus dans la province de Hubei, où l’épidémie est apparue, se stabilisait.Mais les nouveaux cas et les décès dans la province ont porté le bilan national à plus de 1 350 morts – avec près de 60 000 infections au total.

La Chine a été accusée de dissimuler toute l’étendue de l’épidémie dans le passé, déclare Nick Beake de la BBC à Hong Kong.Le professeur David Heymann, professeur d’épidémiologie des maladies infectieuses à la London School of Hygiene and Tropical Medicine, a déclaré : « Ce qui s’est passé en Chine, c’est qu’ils ont changé la définition de ce qu’est réellement la maladie – maintenant ils prennent des personnes qui ont des symptômes moins importants ».

« Les décès sont assez inquiétants, le nombre de décès signalés est en augmentation, mais si vous regardez globalement le nombre total de décès et le nombre total de cas, le taux de mortalité est à peu près le même qu’auparavant – mais il reste élevé, aussi élevé que le taux de mortalité de la grippe ».Seule la province du Hubei – qui représente plus de 80 % de l’ensemble des infections chinoises – utilise la nouvelle définition pour diagnostiquer les nouveaux cas.

Bbcafrique.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here