Dr Matshidiso Moeti, la responsable de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique, s’est prononcé jeudi contre la tentation de promouvoir des remèdes traditionnels contre le Coronavirus sans tests scientifiques.

Dr Matshidiso Moeti, estime que les éventuels effets préventifs voire curatifs de cette tisane n’ont été validés par aucune étude scientifique.

La sortie de la patronne Afrique de l’OMS intervient à un moment où plusieurs états du continent ont reçu de Madagascar des lots d’un médicament à base d’Artemisia, une plante à l’effet thérapeutique reconnu contre le paludisme, présenté par son président Andry Rajoelina comme efficace contre le Covid-19.

Le dernier en date est le Niger, qui a officiellement réceptionné une importante quantité du Covid-Organic.

Outre les pays qui ont manifesté leur intérêt, la boisson a aussi été largement distribuée aux Malgaches et à des pays comme la Guinée-Bissau, la Guinée équatoriale.

La patronne de l’OMS-Afrique, exhorte le gouvernement malgache à faire tester son produit dans le cadre d’essais cliniques afin de vérifier son efficacité et sa sécurité sur les populations.

Le chef de l’Etat malgache a à plusieurs reprises vanté les vertus du Covid-Organic, assurant par ailleurs que des essais cliniques allaient être bientôt conduits.

Ces essais selon des sources autorisées pourraient aboutir avec le concours de l’Afrique du sud.

L’Afrique du Sud, le pays le plus touché par la pandémie avec plus de 7.800 cas et quelque 150 morts, a promis d’aider Madagascar lors des essais scientifiques.

Bbcafrique.com