Il me revient de porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que le 10 octobre 2019, une dénonciation a été faite à mon parquet, sis au tribunal de première instance de Dixinn, relatant des propos tenus, la veille, par le Front National de Défense de la Constitution, en abrégé FNDC.

A l’analyse, la déclaration de cette plateforme d’associations comporte des propos d’une gravité certaine contre la sécurité publique. J’ai, en ma qualité de Procureur de la République, décidé de donner suite à ladite dénonciation en application de l’article 47 du Code de procédure pénale.

Aussi, ai-je, sans attendre, instruit au Directeur central de la Police Judiciaire de mener toutes les investigations requises en vue de procéder à l’interpellation de toutes les personnes ayant entrepris des manœuvres ou des actes de nature à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles graves à l’ordre public.

Cette procédure d’enquête de police judiciaire a déjà permis l’interpellation de plusieurs personnes qui seront, prochainement, déférées à mon parquet.

Sidy Souleymane Ndiaye

Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Dixinn

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here