Fêtes de fin d’année: la société StarTimes garde encore des surprises à sa clientèle

0
134

Dans le souci de rendre ses clients heureux, la société StarTimes a mis en place un système de récompense à l’occasion des fêtes de fin d’année. L’annonce est faite par le directeur marque et marketing, Maviatou Barry ce mercredi 20 novembre 2019 au cours d’un point de presse animé à leur siège sis à la minière dans la commune de Ratoma.

Comme à l’accoutumée, chaque fin d’année, la société StarTimes offre des opportunités à ses abonnés de passer des moments agréables devant leur petit écran. En cette fin de l’année 2019, la société StarTimes a lancé la promo de Noël. Cette promotion qui a débuté le 15 novembre va s’étendre jusqu’au 15 janvier prochain.

« Sachant que déjà Noël est un moment crucial et que c’est la fin d’année nous avons comme obligation de donner plus davantage aux clients déjà existants sur notre plateforme d’une part et de donner aussi une offre aux clients qui veulent rentrer dans le bouquet StarTimes. Nous avons mis en place un système de récompense aux clients qui existent déjà parce qu’il faut souligner que la satisfaction de l’ancien crée le nouveau. Dans cette lancée, cette offre commerciale permettra dorénavant aux clients de payer moins et de gagner plus. En quoi faisant? En payant juste 1 mois du bouquet sur lequel ils sont pour bénéficier directement de 15 jours du bouquet supérieur », explique Maviatou Barry, Directeur Marque et Markéting à StarTimes

Il ajoute: « Lorsque le client à par exemple l’habitude de payer 65.000 GNF, la société l’offre directement un bouquet supérieur pour deux semaines et ce bouquet ne lui coûtera aucun franc supplémentaire. Cela veut dire que si vous payez un mois sur le bouquet basique, vous avez deux semaines du bouquet classique et après deux semaines vous retournez sur le bouquet pour lequel vous avez payé. Peu importe le nombre de mois mais à priori quand vous payez pour un mois, vous avez déjà le bouquet supérieur. Pour le client qui est déjà sur le bouquet supérieur, on ne peut pas lui donner plus de ce que nous avons en termes de chaine mais par contre celui-ci bénéficie de cinq jours supplémentaires. Ça veut dire que celui qui est sur toutes les chaînes ou sur classique sur DTT, le client bénéficie de cinq jours additionnels sur son réabonnement qu’il a payé lors cette campagne de promotion de fin d’année. Et pour celui qui était déjà sur un bouquet mineur c’est-à-dire basique ou smart, le client peut regarder pendant deux semaines le bouquet super ou classique. Dans ce cas il paie moins pour regarder plus de chaînes et sans oublier que l’obtention de plus de chaînes donne accès au client à plus de contenus diversifié au contenu riche StarTimes » précise Maviatou Barry

En plus de cela, le Directeur marque et Marketing de StarTimes a indiqué qu’ils ont mis en place un système qui permet au client de profiter de plus de Bollywood et surtout des dessins animés et derrière tout ça, ils diffusent les sports (football, Basket Ball…). Ainsi, le client qui regarde les matchs, les programmes de Zee Magics ou encore les programmes Novela. La société envisage également de lancer très bientôt plusieurs chaînes locales, histoire de promouvoir le contenu locale et aussi promouvoir l’emploi jeunes à travers les chaînes locales sur l’ensemble des plateformes de StarTimes.

Pour se conformer aux nouvelles exigences de l’évolution de la technologie, la Société s’est lancé dans le streaming à travers StarTimes ON. StarTimes ON est un service de streaming indépendant qui place le « plaisir » au centre de l’expérience utilisateur. Et l’application est en permanence enrichie et mise à jour pour répondre aux besoins et envies de ses utilisateurs. C’est donc un divertissement sans limite que StarTimes ON propose à tous les Africains..

« Le client peut juste installer l’application StarTimes ON et bénéficier de plus de 150 chaînes. Et parmi les chaînes », souligne Maviatou Barry

Directeur marque et marketing de StarTimes a rappelé que StarTimes œuvré dans l’humanitaire. Chose qui lui permet aujourd’hui de travailler avec l’ONUSIDA.

Aboubacar Pastoria Camara

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here