Le jeudi dernier, les membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont été libérés par la cour d’appel. Pour le parti des démocrates pour l’espoir (PADES), c’est que le rétablissement de la justice. Il l’a fait savoir à travers leur coordinateur national chargé des affaires administratives au cours de leur Assemblée Générale tenue à Conakry ce samedi 30 novembre 2019.  

Selon Mohamed Lamine Kaba, coordinateur national chargé des affaires administratives, cette libération en réalité n’est que le rétablissement de la justice. « Parce que rien, absolument rien, ne justifiait leur détention. C’est le lieu aussi de féliciter tous les militants du FNDC, tous les démocrates, les patriotes qui se sont mobilisés à tout moment, qui ont manifesté pour demander la libération de ces vaillants fils de la Guinée. C’est aussi le lieu de féliciter les avocats, parce qu’il y a eu une bataille judiciaire, qui sont restés constants et qui ont permis que le droit soit dit », a-t-il déclaré.

Il a enfin invité les militants et sympathisants de leur formation politique a se faire recensé pour les prochaines échéances électorales.

Camara

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here