Le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire se dit touché par les opérations de déguerpissement à Kaporo-rail. C’était a l’occasion de son passage ce lundi 13 janvier 2020 devant la presse que Dr Ibrahima Kourouma a expliqué son sentiment aux déguerpis de Kaporo-rails.

C’était à la phase question-réponse que Dr Ibrahima Kourouma s’est dit peiné de cette situation. « En tant que citoyen, je suis touché, je ne dirais pas peiné mais je suis un être humain. C’est  dure, c’est lourd et très écœurant, mais face à la loi, je suis obligé », déclare le ministre de la ville et de l’aménagement.

Selon lui, personne n’est au dessus de la loi. « Face à l’humanisme il y à la loi, et la loi prédomine. C’est un domaine de l’Etat où  ils étaient installés », a-t-il ajouté.

Pour le ministre,  ça va servir d’exemple afin que les gens comprennent qu’avant d’investir sur un lieu, il faut se rassurer avant d’y être.

Camara Aboubacar

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here