Les anciens chefs d’Etat africains se sont réunis récemment à Niamey au Niger pour mettre fin à un troisième mandat en Afrique. Suite à cette décision, le Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) se réjouit. L’annonce a été faite ce week-end à Conakry a l’occasion de leur assemblée générale.

Les participants à cette rencontre se sont engagés à favoriser et à défendre la limitation de mandats des présidents en Afrique à l’image de l’Europe et l’Amérique.

C’est Mohamed Kaba, le coordinateur chargé des affaires Administratives de cette formation politique qui a annoncé cette nouvelle : « Nous avons vu la réaction du président en exercice de la CEDEAO, qui a dit que ‘’le plus grand bonheur pour moi, c’est de pouvoir passer le témoin à un président démocratiquement élu’’, c’est vraiment un symbole.  Nous, nous sommes en train de nous battre contre vents et marrées pour que ce principe soit accepté et pour que notre pays qui a soif de démocratie puisse aller dans ce sens. A l’extérieur, nous avons un écho favorable et cela doit avoir des répercussions. Vous avez vue aux USA l’intervention des autorités américaines sur la question, aujourd’hui, c’est de faire en sorte qu’il y ait une alternance en Guinée, de faire en sorte qu’il y ait des élections crédibles et qu’on puisse mettre fin à la corruption », déclare-t-il.

A noter que cette assemblée a connue une forte mobilisation des militants et sympathisants.

Aboubacar Pastotia Camara

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here