Alors que plusieurs personnes voulaient le voir candidat à la présidentielle, le Prix Nobel de la paix Denis Mukwege, affirme que briguer la magistrature suprême ne va pas résoudre les problèmes de la RDC, aussi longtemps que les congolais ne prendront pas leurs responsabilités.

«Etre candidat de la république ne va rien changer si les Congolais eux-mêmes ne s’impliquent pas ou ne prennent pas leur responsabilité dans ce qui se passe aujourd’hui. Les médias aussi doivent sensibiliser les gens à prendre conscience. Je suis médecin et je dois faire mon travail. Le gouvernement aussi doit faire son travail », a expliqué à ACTUALITE.CD, le gynécologue congolais.

Contexte

Le médecin congolais est reconnu comme l’un des spécialistes mondiaux du traitement des fistules. C’est à ce titre qu’il a reçu un doctorat honoris causa de l’Université d’Umeå (Suède), en octobre 2010. Au cours de la même année, il a reçu la médaille Wallenberg de l’Université du Michigan (USA).

Dr Denis Mukwege a défendu sa thèse de doctorat en 2015 à l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Son étude a porté sur le thème : « Etiologie, classification et traitement des fistules traumatiques uro-génitales et génito-digestives basses dans l’Est de la RDC ».

Chevalier de la Légion d’honneur (France), Prix des droits de l’homme des Nations unies (2008), Prix Olof Palme (2008), Right Livelihood Award (2013), Prix Sakharov (2014), Denis Mukwege (63 ans) est également, depuis décembre 2017, docteur Honoris Causa de l’Université d’Angers (France).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here