Accident mortel à sanoyah : les hommes en tenue seraient à l’origine

0
432

Dans la nuit jeudi à vendredi, un grave accident s’est produit à Sanoyah mangue boungni  dans la préfecture de Coyah au environ de 3 heures du matin. C’est une voiture de marque  Renault express immatriculée RC-1990-P  qui s’est heurtée à un camion remorque RC-0770-P en provenance de Dalaba   arraisonnée par la gendarmerie du barrage de Sanoyah.

Sur le lieu, un capitaine de police, chef section de la sécurité au commissariat urbaine de km 36, du nom de  Camara Josèphe Issiaga  nous explique le déroulément de ce grave accident. « C’est au environ de 3h du matin qu’ils m’ont informé urgemment qu’il y a eu un accident. Arrivé, le chauffeur du camion m’a dit qu’il ya deux gendarme  du barrage de Sanoyah qui  ont arraisonné son véhicule. Selon lui, il a dépassé le barrage, où on lui avait réclamé de payer le levé du barrage. Il a tendu 5.000fng, quand il a bougé, les gendarmes  l’ont poursuivit. C’est à cette  descente qu’on lui a arraisonné en lui reprochant qu’il a endommagé leur banc. Donc, de payer 500.000fng pour les frais de dédommagement. Le chauffeur les a priés à 50.000fng. C’est dans cette discussion  que la Renault express est venue lui prendre derrière » explique-t-il.

De son côté, le chauffeur de camion, Therno Amadou Sadjo  Sow,  a expliqué la même chose que ce policier. Il a ajouté qu’après l’accident, les agents qui lui ont arraisonné ont pris la fuite.

 A rappeler que la victime était  Ibrahima Sory Mansaré ,chauffeur de son état  originaire de Souguéta dans Kindia, âgé d’une cinquantaine, marié de deux femmes et père de 8 enfants résident au quartier d’Enco 5 dans la commune de Ratoma.

Aboubacar Pastoria Camara

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here