Affaire 200 milliards : l’élue de Boffa apporte son soutien à Zenab Nabaya

0
107

Lors de son passage ce lundi 25 janvier 2021 dans l’émission “on refait le monde” de la radio Djoma FM, la députée uninominale de Boffa a abordé plusieurs sujets dont le présumé détournement de 200 milliards de francs guinéens par Zenab Nabaya.

Selon elle, la ministre de l’enseignement technique et professionnel a été “victime d’acharnement”.« La ministre a été victime d’un acharnement. Je pense que ça a été la proie facile parce que c’est une femme. Ça a été beaucoup plus facile.
Ce n’est pas la première fois qu’il ait de soupçon de corruption ou de détournement dans ce pays. L’acharnement dont elle a été victime, si c’était un homme, ça n’allait pas être le cas, et ce n’est pas la première femme. Que ce soit dans la sphère politique et autre, les femmes sont toujours victime», a-t-elle dit.

Concernant la composition partielle du gouvernement, l’élue de Boffa a laissé entendre :«Comme je l’ai dit, je ne commente pas le décret du président de la République. Cependant, dans certains pays, quand un haut cadre est accusé ou soupçonné de détournement de deniers publics, il ou elle prend un congé de ses fonctions pour s’atteler exclusivement à redorer son honneur. Mais comme ce serait une décision de la personne, sinon comme je l’ai dit, dans d’autres pays, la personne démissionne du gouvernement”.

 L’ancienne cheffe de cabinet du ministère de l’enseignement supérieur a salué la réaction de la jeunesse du RPG vis-à-vis de cette situation. Mais elle a tout de même rappelé que président de la République a le “plein droit de nommer qu’il veut”.

Source : fatalainfos.com

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here