Al-Azhar appelle la CPI à mettre fin aux violations israéliennes à la mosquée Ibrahimi

0
44

LE CAIRE – 27 février 2021: L’Institut égyptien Al-Azhar a condamné les attaques répétées d’Israël contre la mosquée Al-Aqsa et interdit l’Athan (appel islamique à la prière) à la mosquée Ibrahimi.

«Les politiques provocatrices menées par Israël, qui incluent la violation du droit à la liberté de culte garanti par toutes les constitutions internationales, doivent être condamnées par toutes les personnes rationnelles du monde entier, et que tout le monde doit s’unir pour les affronter», a déclaré Al-Azhar.

Il a en outre appelé la Cour pénale internationale (CPI) à prendre toutes les mesures juridiques contre les violations commises par Tel Aviv.

Al-Azhar a également mentionné son soutien historique permanent et continu au peuple palestinien opprimé et sa lutte légitime pour restaurer ses droits et ses terres saisies. Al-Azhar a en outre souligné que ces violations ne changeront rien au fait que la Palestine est un pays arabe et que l’occupation prendra fin tôt ou tard.

Dans le même contexte, le grand mufti égyptien Shawqi Allam a dénoncé la décision israélienne d’interdire l’Athan (l’appel islamique à la prière) à la mosquée Ibrahimi d’Hébron sous le prétexte de la célébration de Pourim par les colons pour le peuple juif.

Allam a appelé la communauté internationale à appliquer le droit international pour empêcher les autorités d’occupation d’empêcher les rites religieux dans les mosquées et à intervenir immédiatement pour arrêter les attaques israéliennes contre Jérusalem et ses saintes valeurs.

L’Égypte tient à résoudre pacifiquement les conflits dans la région, soulignant que le problème palestinien reste la cause la plus importante de toutes, malgré l’accord de paix signé entre certains pays arabes et Israël.

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here