Amara Mansa Doumbouya du SLECG : « il y a tous les symptômes pour que nous partions en grève »

0
87

C’est au cours d’une émission interactive ce mardi 12 janvier 2021 que Amara Mansa Doumbouya, responsable de communication du Syndicat Libre des Enseignants Chercheurs de Guinée (SLECG) dirigé par Aboubacar Soumah a brandi cette menace qui plane de nouveau sur l’enseignement pré-universitaire.

« Aujourd’hui, il y a tous les symptômes pour que nous partions en grève. Parce que nous recevons perpétuellement des appels de la base qui nous demande vraiment de déclencher une grève pour réclamer un rehaussement du salaire indiciaire des travailleurs. Parce que nous vivons dans une précarité qui ne dit pas son nom. Nous sommes toujours en train de recevoir des correspondances de nos différents démembrements dans ce sens. Donc, le gouvernement doit prendre des dispositions pour ne pas que cette fois-ci, les cours des enfants soient perturbés » menace t-il.

Et de poursuivre « Avant-hier, j’étais en contact avec le ministre Bano (le ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation) Mais si rien n’est fait cette semaine, nous allons convoquer une Assemblée générale samedi prochain à notre siège. A cette occasion, nous allons également consulter les enseignants par rapport aux 5% que les autorités veulent prélever dans le salaire des enseignants. Je crois que cela s’inscrit dans le cadre de la couverture sanitaire des fonctionnaires. Mais nombreux sont les enseignants qui s’opposent à cette initiative-là. Donc, il faut consulter la base pour parler de cette situation et celle des primes également. Samedi prochain, nous aurons donc une Assemblée générale pour débattre de tout cela »

Source Bcmedias.org

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here