Apres son limogeage, Me Kabèlè vient de prendre la rêne d’un parti politique

0
802

Ces rumeurs couraient partout dans la capitale avant d’être annoncer ce mercredi par les membres fondateurs du parti de Rassemblement Guinéen pour le Développement (RGD).

Après tant d’ancien ministre frustré pour leurs limogeages, Me Abdoul Kabèlè vient s’ajouter a ces anciens commis de l’état. Il faut le rappelé après avoir occupé des postes comme : le bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée pendant quatre ans, député à l’assemblée nationale guinéenne, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’intégration africaine et des Guinéens de l’étranger, ministre délégué à la Défense nationale et ministre d’Etat en charge de la Sécurité et de la Protection civile, il devient leader politique comme Makanera, Papa Koly, Cellou Dalein et tant d’autre…

Si Me Abdoul Kabèlè appréciait le bilan des équipes gouvernementales dans lesquelles il appartenait, aujourd’hui, il dénonce la mal gouvernance et les crises institutionnelles répétitives en Guinée : « Il est grand temps pour nous Guinéens de rompre définitivement avec le cycle infernal de la mal gouvernance, des crises institutionnelles quasi-permanentes qui mettent en péril la jeune démocratie de notre pays », a-t-il affirmé.

L’ancien ministre de la Sécurité et de la Protection civile se blanchi de la gestion qu’il a eyu a faire avec le régime d’Alpha Condé : «Dans l’épreuve du pouvoir, quand la solidarité vacillait et que le doute s’installait, nous n’avons jamais été associé ni de près ni de loin à une entreprise de détournements de deniers publics. A aucun moment, au cours de cette période, nous n’avons été mêlés à des affaires pouvant mettre en cause notre politique ou notre sens du service public. Tout au long de ces années de responsabilité, nous avons toujours mis en avant l’intérêt général, même si parfois nous n’étions toujours pas compris. »

Plus loin, il revient sur certaines de ses réalisations, notamment la relance de l’initiative diplomatique de la Guinée après des années d’inquiétudes ; la systématisation de la formation du corps diplomatique et consulaire guinéen ; la professionnalisation de la représentation internationale de la Guinée ; la réforme des corps de sécurité et défense nationale.

Très engagé pour la présidentielle de 2020, Me Abdoul Kabèlè demande d’être rejoint par les forces vives et sociales du pays : « J’invite tous les patriotes, les forces vives et sociales à se joindre à nous pour relever ce défi au bénéficie de notre chère Guinée. »

Bolokada Sano

626 641732

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here