Attaque du siège l’UDG : El Mamadou Sylla accuse El SeKhouna et Malick Sankon

0
482

A l’occasion de la cérémonie d’intronisation du Kountigui de la Basse Côte (version sylla futurlec) au siège de l’UDG à Kagbelen ce lundi, 17 septembre 2018, des jeunes inconnus armés de cailloux, gourdins et des bâtons ont pris d’assaut cet endroit pour disent-ils empêcher l’événement. Il n’y a pas eu de perte en vie humaine, mais les dégâts matériels importants.

Ces jeunes ont envahit le siège et jetés des cailloux sur les bâtiments se trouvant dans la cour, ils ont presque caillassés toutes les vitres des bâtiments et des vitres d’une dizaine de voiture garée dans la cours.

Selon El. Hadj Mamadou Sylla, président de l’UDG, cette action a été commandité et orchestrée par El. Hadj Sekhouna Soumah, Malick Sankon et Cheick Ahmed Camara. « On est venu aujourd’hui lundi pour installer notre Kountigui de la Basse-Guinée, on a été attaqué par les gens d’Elhadj  Sekohouna Soumah, de Malick Sanckon et de Cheick Ahmed. Ce dernier nous a menacé dans mon bureau, il a dit qu’ils vont empêcher ce que nous sommes entrain de faire. Or qu’ils sont  partis à Kindia pour introniser disant leur Kountigui, nous on a dit qu’on n’est pas d’accord sur ça. C’est  la démocratie. », Explique t-il

Parlant des dégâts causés, El. Hadj Mamadou Sylla, patronat explique, « Mais vous êtes tous  témoins, ce que nous avons subit aujourd’hui depuis notre arrivé, ils ont caillassés tout nos vitres de bâtiments, para brises de nos voitures, et blessés certains parmi nous qu’on va envoyer à l’hôpital maintenant là pour les soigner, il y a des gens qui sont blessés», ajoute t-il

Après cet incident, le président de l’UDG entend poursuivre les commanditaires et les couples en justice. «  S’il y a la loi en guinée, on va le savoir parce qu’on va porter plainte contre cela, pour la destruction et blessure, et si le gouvernement n’est pas complice d’eux, je pense qu’ils vont rendre justice, ils vont les condamnés pour des actes qu’ils ont fait et surtout nous dédommager. Ils ont fait ça contre  les gens et en même temps contre notre siège. C’est  un siège du parti, il doit être sauvegardé, et protégé, si maintenant, ils nous attaquent comme ça,  on s’est dit que même les gendarmes qui sont venus, ils n’ont pas pris les choses au sérieux. Ils nous ont laissé dans les mains des loubards, les bandits commandité par Sekhouna et le groupe de Malik Sankon», annonce El. Hadj Mamadou

Le président de l’UDG estime que le Kountigui de la Basse Côte est désormais celui qu’ils ont choisi. « Notre kountigui c’est El Mamoudou Soumah, c’est lui qu’on a choisi après que les cadres ont travaillé pendent plus de 1ans. On a  choisi des critères et le choix est tombé sur lui. On a dit que c’est trois autorités morales qui vont diriger désormais les choses sociales en Guinée, El.Hadj Mamoudou Soumah va gérer désormais Kountiqui, il va être sociale, tout ce qui va se passé en Basse Guinée, El. Fode Camara Tafory, c’est lui le doyen de Basse Guinée, moi-même, ils ont choisi que mon parti UDG soit le parti leaders de la Basse Guinée», conclu t-il

Kindia Camara

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here