Bafoé et ses hommes ménacent : «Toute personne qui viendra sera…»

0
417
Décidément, les autorités guinéennes n’entendent pas lâcher prise. Face à l’obstination de l’opposition républicaine à organiser sa marche interdite sur l’autoroute Fidel Castro, un important dispositif sécuritaire composé de policiers et de gendarmes est mis en place au point prévu pour le regroupement des marcheurs.
Selon le directeur des unités d’intervention de la police, « des dispositifs sécuritaires sont à tous les niveaux d’interception, de Kagbelen à l’esplanade du stade».
 
Au rond-point stratégique de la tannerie, où nous avons rencontré le contrôleur général Ansoumane Camara, communément appelé Général  Bafoé, le même dispositif impressionnant est déjà en place pour contrecarrer la manifestation de l’opposition.
 
 «Nous sommes des appliquants de la loi, nous ne nous laisserons pas faire. Toute personne qui viendra sera dispersée et force restera à la loi parce que nous, nous sommes à la solde de l’autorité civile… Tout regroupement tendant à provoquer une marche ou à empêcher les gens de circuler, sera réprimée », explique GL Ansoumane Camara Bafoe.
Affaire à suivre!
mosaiqueguinee
Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here