Charlotte Daffé après l’immersion: « il n’y a pas de pêche maritime à Nzérékoré, mais… »

0
54

Après l’immersion à l’intérieur du pays, trois ministre étaient devant la presse ce lundi 27 juin 2022 à Conakry. Il s’agit de Lansana Béa Diallo, ministre de la jeunesse et des sports, Alpha Soumah Bill de Sam, ministre de culture et du tourisme et du patrimoine battu, et Charlotte Daffé, ministre des pêches et de l’aquaculture.

Dans sa communication Madame Charlotte Daffé est revenu les activités menées par son département avant l’immersion du gouvernement. « Dès ma prise de fonction, j’avais effectué des tournées sur le littoral où j’ai été dans les ports de pêches et débarcadères.  J’ai rencontré les organisations socioprofessionnelles, des structures déconcentrées, dans toute la zone de Kamsar, Boké, Boffa et koba, ensuite, je suis parti à Nzérékoré.  Donc pour moi, l’immersion c’était de continuer ce que j’avais déjà entamé dès le début de l’année.  Ça m’a permis d’identifier les problèmes dans tout le pays.

Comme les autres membres du gouvernement, le premier constat, c’était un manque de structure dans les services déconcentrés, un manque d’infrastructure.  Il y a une absence de l’administration publique à l’intérieur du pays de Conakry à Nzérékoré ».

Parlant de son domaine, Charlotte Daffé précise. « En ce qui concerne la pêche, à Nzérékoré par exemple, il n’y a pas de pêche maritime mais c’est la pisciculture qui est beaucoup plus développé, elle entrain de gager sur le terrain, mais les acteurs de la pisciculture sont confrontés à des difficultés, parce qu’ils n’ont pas de moyens matériels, ils ont besoin d’accompagnement ».

A noter que d’autres ministres aussi sont annoncés ce demain mercredi pour leur conférence de presse.

Barry

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here