Conakry/Fondation Di-Singhé: remise des kits scolaires par le volontariat des Nations-Unies pour les orphelins

0
358

Pour assister les orphelins en Guinée, la coordination du programme des volontaires des Nations-Unies a offert des kits scolaires à la fondation Di-Singhé pour les communautés. La remise a eu lieu le Lundi 28 décembre 2020 au siège du PNUD à Coléah dans la commune de Matam.

Ces kits sont composés des livres, des cahiers, des bics, des crayons, des boîtes mathematicales.

Selon Koumba Dieng Seck coordinatrice du programme des volontaires des Nations Unies, c’est en prélude à la journée des volontaires qui est célébrée chaque année le 5 décembre que cette initiative a été prise.

«Nous effectuons une collecte des fournitures scolaires en faveur des démunies, des enfants orphelins et des enfants vivant avec des handicaps pour leur offrir des kits. C’est à cette occasion, nous avons remis à la fondation Di-Singhé qui travaille activement avec la coordination nationale de l’orphelinat de Guinée dans les communautés ».

De son côté, Daouda Bangoura écrivain et fondateur de la fondation Di-Singué pour les communautés s’est réjoui de ce geste de la part des volontaires des Nations Unies.

« Je dirai d’abord que je suis très heureux, c’est un honneur et une satisfaction doublé de plaisir pour moi d’être là aujourd’hui pour cette remise de kits scolaire pour ces orphelins. Pour nous après, des enfants qui vont entrer en possession de ces kits, nous l’oublieront jamais. Contribuer à la formation des enfants je pense que c’est la plus grosse mission que l’on puisse accomplir dans la vie. Les bénéficiaires de ces kits sont les orphelinats de Guinée, parce que pour cette première activité, nous avons travaillé avec ces orphelinats, nous allons mettre au sorti d’ici un lot à la disposition de la coordination national de l’orphelinat de Guinée, mais on ne va pas s’arrêter là, l’autre seconde d’étape de notre mission est de faire une tournée à l’intérieur du pays, parce que il y a là de famille de population qui traversent des moments de situation très précaires », déclare-t-il.

Aboubacar Pastoria Camara  

 

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here