Coronavirus : l’épidémie la plus meurtrière au monde fait plus de 50 000 morts aux États-Unis

0
356

Selon les données de l’université Johns Hopkins, le nombre de décès dus au virus aux États-Unis a dépassé les 50 000 lors de l’épidémie de Covid-19 la plus meurtrière du monde.

Plus de 3 000 décès sont survenus au cours des dernières 24 heures, et il y a maintenant plus de 870 000 cas confirmés dans tout le pays.

Mais les États-Unis ont toujours un taux de mortalité inférieur à celui de la plupart des pays européens sur la base du nombre de cas actuels, comme l’a souligné le groupe de travail de la Maison Blanche. La triste nouvelle arrive alors que certaines parties des États-Unis rouvrent après des semaines de fermeture.

Les États-Unis ont de loin le plus grand nombre de décès et de cas dans le monde.

Toutefois, ils comptent une population de 330 millions d’habitants, bien plus élevée que celle des autres pays les plus touchés comme l’Espagne et l’Italie.

Le Dr Deborah Birx, experte du groupe de travail Covid-19 de la Maison Blanche, a déclaré que le pays a “l’un des taux de mortalité les plus bas du monde entier”.

Par habitant, le taux de mortalité actuel aux États-Unis est inférieur à celui de l’Espagne, de l’Italie, de la France, de la Belgique et du Royaume-Uni.

Les États-Unis sont en tête du tableau des décès dus aux coronavirus, mais ce n’est pas tout.

La population en est en partie responsable : de nombreux pays européens ont signalé plus de décès par habitant que les États-Unis, et l’Europe dans son ensemble a signalé plus de décès.

Mais attention à ne pas comparer ainsi d’énormes pays.

La situation à New York est très différente de celle du reste des États-Unis et il en va de même pour les autres pays.

L’Italie connaît en réalité deux épidémies : une au nord du pays, qui a dépassé les soins de santé, et une autre au sud, beaucoup moins avancée.

Les taux de mortalité dépendent également de la façon dont vous comptez- les chiffres de la France incluent les maisons de soins et ceux de la Belgique incluent également les cas suspects de Covid-19, ce qui fait que leurs chiffres semblent bien pires.

Les récentes augmentations importantes du nombre de décès quotidiens aux États-Unis sont également dues en partie à l’inclusion des décès “probables” dus au virus.

Le 14 avril, les centres américains de contrôle des maladies ont déclaré que leurs chiffres incluraient à la fois les cas confirmés et probables et les décès.

Un décès probable dû au Covid-19 est un décès qui répond aux critères cliniques et épidémiologiques mais qui n’a pas été confirmé par des tests.

Il est également important de noter que de nombreux cas bénins de Covid-19 ne sont pas signalés, de sorte que le taux de mortalité des cas confirmés n’est pas le même que le taux de mortalité global de la maladie.

Bbcafrique.com

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here