Divers : le Costa Rica célèbre ses premiers mariages homosexuels

0
188

Les premiers mariages homosexuels ont été célébrés au Costa Rica, le premier pays d’Amérique centrale à franchir le pas du mariage pour tous.

Un couple de lesbiennes a été le premier à se marier lors d’une cérémonie qui a eu lieu juste après l’entrée en vigueur de la nouvelle loi à minuit.

Le mariage a été retransmis à la télévision nationale.

Le président Carlos Alvarado a déclaré que le changement de loi signifiait que le Costa Rica reconnaissait désormais les droits que les lesbiennes et les gays avaient toujours mérités.

Il a tweeté (en espagnol) que “l’empathie et l’amour devraient désormais être les principes directeurs qui nous permettront d’aller de l’avant et de construire un pays où il y a de la place pour tout le monde”.

La première cérémonie de mariage entre personnes du même sexe a été diffusée en tant que point culminant d’un programme de trois heures célébrant l’égalité du mariage.

L’égalité du mariage a été actée après que la Cour constitutionnelle a déclaré en août 2018 que l’interdiction des mariages homosexuels était inconstitutionnelle et discriminatoire.

La Cour a donné au Parlement du Costa Rica 18 mois pour modifier la loi.

Enrique Sánchez, le premier député ouvertement gay du Costa Rica, s’est félicité de ce changement et a fait l’éloge de ceux qui ont passé des années à faire pression pour que l’interdiction des mariages homosexuels soit levée.

“Avec leur expérience, leurs luttes… ils ont aidé à construire une société où il n’y a pas de familles de seconde zone ou de personnes de seconde zone”, a-t-il déclaré à l’agence de presse Reuters.

Le mariage homosexuel est déjà possible en Argentine, au Brésil, en Colombie, en Équateur, en Uruguay et dans certaines régions du Mexique, mais le Costa Rica est le premier pays d’Amérique centrale à l’autoriser.

Certains groupes religieux s’y sont opposés et plus de 20 législateurs ont tenté de retarder la modification de la loi.

Bbcafrique.com

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here