Education: la grève du SLECG suivi dans certains établissements de la capitale

0
187

Ce jeudi 9 janvier 2020, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) de Camarade Aboubacar Soumah a déclenché une grève générale et illimitée sur l’ensemble du territoire national.

A Conakry, les cours ont été perturbés dans plusieurs établissements publics. Dans la Commune de Ratoma par exemple, la quasi-totalité des écoles non pas fonctionnées ce jeudi. Les enseignants ont largement suivi le mot d’ordre de grève. Les élèves qui se sont dans certains établissements ont été sommés de retourner à la maison. Sur les chemins de retour, certains élèves ont érigé des barricades à certains endroits du tronçon Koloma-Bambeto-Hamdallaye empêchant ainsi la circulation.

Cette situation a éclaté des échauffourées entre les élèves en colère et les forces de l’ordre, et des chaines de violence ont été enregistrées à certains endroits.

Mamadou Saliou Barry, élève en 10ème année lance un message à l’ endroit des autorités compétentes. «Je demande au professeur Alpha Condé de régler la situation des enseignants en Guinée. Depuis son arrivé au pouvoir, les élèves guinéens n’ont pas bien étudié. Un pays ne peut pas se développer sans l’éducation», a-t-il lancé.

Barry

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here