Entreprenariat féminin : remise des RCCM à 500 femmes par le FAAEFF

0
109

Pour aider les femmes et filles à entreprendre dans toute l’égalité, le Fonds d’Appui aux Activités Économiques des Femmes et Filles (FAAEFF) à travers le Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables a procédé à la remise des Registres du Commerce et du Crédit Mobilier (RCCM) à 500 femmes et filles. La cérémonie a eu lieu le vendredi, 05 juillet 2024 en présidence de la ministre Charlotte Daffé.

Dans sa communication, Mme Virginie Touré, Directrice générale du FAAEFF, a parlé l’importance de l’obtention de ce document.  « Désormais, ces femmes, actives dans des domaines tels que l’événementiel, la cosmétique, l’agrobusiness et les prestations de services, sont considérées comme des entrepreneures et des architectes d’un avenir prometteur. Les RCCM remis symbolisent le soutien des autorités de la transition à leur courage entrepreneurial, les encourageant à créer des opportunités et à participer activement à l’économie.

Chaque RCCM remis aujourd’hui symbolise la reconnaissance et le soutien des autorités de la transition envers votre courage entrepreneurial et votre volonté de contribuer à l’économie nationale. Nous vous invitons donc à faire bon usage de ces documents face aux défis du quotidien.

Le Ministère de tutelle, à travers notre Direction, renouvelle son engagement à soutenir chacune d’entre vous. Nous allons davantage nous atteler à briser les barrières, à faciliter l’accès aux ressources et aux marchés, et à promouvoir l’autonomisation économique des femmes. Notre mission est de nous assurer que chaque Guinéenne qui se lance dans l’entrepreneuriat possède les outils nécessaires pour faire prospérer son activité économique».

Pour sa part, Charlotte Daffé, Ministère de la Promotion Féminine, de l’Enfance et des Personnes Vulnérables a rappelé la mission du FAAEF.

« Le FAAEFF a pour mission d’accompagner les femmes qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat afin qu’elles puissent bénéficier de l’accompagnement des banques multilatérales de développement. Cependant, pour cela, il est essentiel d’être formalisé. Malheureusement, en Guinée, peu de femmes acceptent de se bancariser. Pour ce groupe de 500 femmes, le FAAEFF a mené plusieurs campagnes pour encourager leur adhésion. C’est un début encourageant pour assurer une autonomisation effective des femmes en Guinée», soutient la ministre Charlotte Daffé.

Au nom des bénéficiaires, Hassanatou Bah, Présidente des femmes de Lambagny a remercié le FAAEF avant de rappeler l’utilité de ce document. « Ce document est un moyen de garantie et d’ouverture. Le RCCM facilite les transactions commerciales, renforce la confiance des partenaires et contribue au développement économique ».

Exif_JPEG_420

Pour finir, elle lance une invite à toutes les femmes entrepreneures. « Si vous êtes entrepreneure, veillez à maintenir votre RCCM à jour pour bénéficier de ces avantages », conclut-elle.

A noter que le FAAEFF facilite l’accès des femmes et des filles au marché des entreprises, contribuant ainsi à l’égalité et à la parité dans l’entrepreneuriat en Guinée.

Aboubacar Camara

 

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here