FEGUIFOOT : » LE CHIEN ABOYEUR D’ANTONIO, LE CRETIN » ELI KAMANO ÉPINGLÉ

0
94
Quelle honte, ce  » conard » d’Eli Kamano qui se fait passer pour un modèle de vertu.Vivre du fruit des insanités qu’il déverse sur des personnes qui ne sont pas du tout sur sa route. Simplement parce que son maître dresseur de  » chiens » Antonio le lui a demandé. Cher Eli l’aboyeur tu es pris la main dans le sac et nous te garantissons que tu ne referas pas tes imbécilités de sitôt car nous te ferons comprendre que nous sommes dans une république dans laquelle chaque citoyen a ses droits mais aussi des devoirs. Ce n’est pas parce que tu as échoué ta vie de clochard, que tu es obligé d’aboyer sur ceux qui attaquent ton patron Antonio pour lui faire payer ses conneries à la fédération.
Ton patron Souare a toujours été un traître, un roublard, un faux type. Ses dernières vacheries dans le processus électoral en cours c’est d’inciter par exemple le Général Baffoe Camara, directeur général de la police à postuler pour intégrer le comite exécutif de la fédération et par derrière instruire à ses valets de la commission électorale dirigée par le nain corrompu Aboubacar Koita de rejeter sa candidature pour dossier non conforme. Celui qui est dans le football depuis sa tendre enfance; qui porte le surnom de l’actuel secrétaire général par intérim de la caf, l’ancien international ghanéen Antony Baffoe ne méritait pas une telle humiliation de la part du président périmé de la fédération Antonio Souare qui est heureusement rattrapé par ses frasques dans le monde du football. Dieu ne dort pas. Lui même se retrouve dans un vaste tourbillon relativement à l’irrecevabilité de sa propre candidature. Les textes de la fédération son  claires là dessus.La fífa l’a signifié à la commission électorale corrompue d’Aboubacar Koita et son adjoint Doumbouya dans un langage simple et limpide, malheureusement elle est passée outre, aveuglée par l’argent que Antonio leur a promis.
Aux dernières nouvelles, Akoi Maurice le secrétaire général,clame que les caisses de la fédération sont vides et qu’ils ne sont pas prêts d’honorer leur dernier engagement vis à vis des corrompus membres de la commission électorale.Ils ont rempli leur part du contrat en validant l’irrecevable candidature du cleptomane de Teminetaye, Antonio Souare. Antonio refuse de remplir la sienne.Tout ça sera dégoupiller au parquet de Kaloum.La corruption à damé le pion aux statuts.Gageons que la commission électorale de recours dirigée par le jeune frère de sang et de lait de Tom Kaba, un autre membre influent du comité exécutif,très proche d’Antonio ne tombera pas dans les mêmes travers en validant à son tour une candidature illégale de Antonio par le biais de la corruption.Il semblerait que le petit Boubacar Kaba,le président de cette commission électorale de recours qui doit trancher en dernier ressort avant le TAS est conseiller juridique du ministère du plan. Il n’a pas de moyen de locomotion,Antonio le sait.C’est lui qui l’a mis là-bas pour qu’il le valide illégalement. Il lui a promis une grosse cylindrée et des billets verts ( dérobés à la fédération ). Les projecteurs sont donc braqués sur ses autres affamés de la commission électorale de recours pour voir s’ils vont cautionner Antonio Souare contre toute la GUINEE. Ils sont dans un dilemme pourtant simple : Sauver leur honneur,leur carrière, leur crédibilité en somme le pays ou sacrifier le pays contre des cadeaux empoisonnés d’Antonio en validant sa candidature que le TAS invalidera à coup sûr dans une procédure accélérée.Les avocats spécialisés sont prêts à attaquer à Lausanne. Ça sera un jeu d’enfants nous apprend t-on pour descendre les arguments fallacieux du roublard Antonio qui se promène dans sa bandoulière avec sa sentence du même TAS contre la Caf qui l’a autorisé à se présenter aux élections du 12 mars de Rabat. Ce qui n’a rien à voir avec les élections du 14 mai de Conakry. Selon un des avocats français recrutés pour la cause # LE TAS VA SE RÉGALER #
Il se dit dans les milieux sportifs qu’Antonio a tellement puisé indûment dans les ressources fédérales qu’il est serait prêt à mourir pour ne pas qu’on découvre son vrai visage de cleptomane. Raison pour laquelle il s’accroche. C’est pourquoi Eli Kamano est aux aguets pour sauter sur tout fouineur de la gestion de son maître dresseur Antonio Souare.
Le général Ansoumane Baffoe de la police n’a pas non plus dit son dernier mot.
Verdict dans 72h.Ansoumane Doumbouya

Cliquez sur le lien pour lire des articles de presse sur le sujet :

https://lepalpitant.com/index.php/feguifoot-eli-kamano-en-mode-chien-de-garde-dantonio-souare/

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here