Guinée/Contre Covid-19 : les Scouts de Guinée s’impliquent

0
59

Ce lundi 18 mai, les responsables de l’Association Nationale des Scouts de Guinée (A.N.S.G) étaient en face des hommes de médias et par ricochet le grand public pour faire savoir ce qu’ils font et ce qu’ils envisagent de mener dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19 en Guinée. Une Coordination Nationale contre les risques catastrophiques humanitaires (CNRCH), à cet effet vu le jour.

Selon Samb Ousmane Bambasse, le Commissaire national adjoint à la formation et aux programmes jeunes, l’A.N.S.G est une Association bénévole qui s’investit à construire les citoyens de demain. « Dans un esprit de tolérance réciproque. Aujourd’hui, l’A.N.S.G compte des milliers de membres à travers le pays», a-t-il indiqué.

De son côté, le président du fonds de solidarité des scouts, Ibrahima Sory Diallo de souligner qu’ils ont plusieurs actions à mener. Mais que pour le moment qu’ils se limitent au volet communication. « Il faut savoir quoi communiquer, c’est pour montrer l’importance de la formation. Ce travail sera suivi par des campagnes de sensibilisation et d’information se fera à Conakry ainsi que dans les régions de l’intérieur du pays… nous sommes en train de distribution 1000 bavettes qui peuvent couvrir complètement la bouche et le nez», a déclaré Ibrahima Sory Diallo.

Prenant la parole, le Vice-président de l’A.N.S.G, Jean Émile Salami est revenu sur la Coordination Nationale contre les risques catastrophiques humanitaires en laissant entendre que ladite Coordination a été instituée afin de prévenir les épidémies. «

Nous appartenons à une fraternité mondiale qui est l’Organisation mondiale du Mouvement scout et qui a ses démembrements à travers la sous-région au niveau de notre continent et sonsiège est basé à Nairobi (Kenya) », dit-il.

Ainsi ajoute-t-il, depuis le 5 mars dernier, l’Organisation mondiale du Mouvement scout en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé, (OMS)a eu adressé un courrier à toutes les organisations nationales du scoutisme les invitant à être à l’avant-garde. « Nous sommes, comme des soldats : sentinelle de la riposte. Donc au premier plan dans la mobilisation au niveau social », a fait savoir Jean Emile Salami

Richard TAMONE

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here