Guinée Games -reprise des paris physiques : du pain béni pour les parieurs et des opportunités d’emploi pour les jeunes

0
47

Le samedi 17 février 2024, la société de jeux, Guinée Games, a officiellement repris les paris physiques dans le grand Conakry.

Une semaine plus tard, c’est-à-dire le 23 février prochain, cette reprise devrait être effective dans toutes les villes de l’intérieur du pays.

Chez les parieurs et de nombreux jeunes frappés de plein fouet par le chômage, la satisfaction est totale.

Il suffit de faire un tour dans les kiosques relookés de ladite société, installés dans les quartiers de Conakry, pour s’en rendre compte. La joie et le soulagement se lisent sur tous les visages. Les uns sont heureux d’avoir à nouveau la possibilité de devenir millionnaires, les autres y voient une opportunité d’emplois.

Dans un communiqué publié dans la presse, la direction de la société, demande aux parieurs détenteurs des anciens tickets, de se présenter à partir du 23 février devant les agents de Guinée Games.

« En raison de la réouverture progressive du réseau de vente de Guinée Games, nous invitons les parieurs détenteurs d’anciens tickets datant du mois d’août 2022 à se présenter en kiosques, pour les tickets de 2000 à 2 000 000 GNF; en agences, pour les tickets de 2 000 000 à 5 000 000 GNF; au siège de la société, pour les tickets au-dessus de 5000 000 GNF », peut-on lire dans ledit  communiqué.

Pour avoir autorisé Guinée Games à reprendre l’exploitation de son réseau physique sur toute l’étendue du territoire national, les autorités de la transition, à travers l’Autorité de régulation du secteur des jeux et pratiques assimilées (ARSJPA), prouvent à suffisance qu’elles se soucient vraiment du bien-être des Guinéens dont certains parviennent à s’en sortir en pariant quotidiennement en ligne ou à travers le réseau physique.

Comme on le sait, parmi les priorités du CNRD et de son gouvernement, figurent en bonne place la création et la préservation des emplois.

ISC

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here