Guinée : l’UFDG rejette en bloc l’accusation sur l’attaque du cortège de Kassory à Labé et Dalaba

0
353
gaouale

Le cortège du premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana a été attaqué le mardi 29 septembre 2020 par des jeunes à Labé et Dalaba, dans le cadre du lancement de la campagne électorale du 18 octobre prochain. Sans aucune enquête judiciaire, la mouvance accuse le parti de l’union des forces démocratiques de guinée (UFDG). Suite à cette accusation des responsables de l’UFDG ont brisé le silence c’était au cours d’un point de presse animé ce mercredi 30 septembre 2020 à Conakry.

Devant les hommes de medias, la Direction Nationale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) rejette en bloc cette accusation.

Concernant les propos d’Alpha Condé, accusant leur Président de recruter des mercenaires pour déstabiliser la Guinée déclare. « Ces fausses allégations témoignent du fait que le candidat Alpha Condé est en effet aux abois. Il est sonné par le bruit de liesse populaire de la grandiose réception de son rival de retour à Conakry après un séjour à l’étranger. En outre, les nouvelles qu’il reçoit de la région forestière ne semblent guère rassurantes pour son camp et pour sa candidature à un troisième mandat. Il est aussi inquiet des craquements qui proviennent de ses fiefs qui peuvent préfigurer des fissures dans les rangs de son parti ».

Poursuivant, les conférenciers s’interrogent. « L’affaire de l’eau empoisonnée en 2010 n’a-t-elle pas été un coup de maitre ? La stratégie consistant à opposer les guinéens sur une base ethnique n’a-t-elle pas permis à son pouvoir de tenir malgré ses résultats calamiteux ? Le syndrome du complot doit donc être, de nouveau, utilisé pour réveiller les vieux démons qui divisent la nation. Le scénario sera cette fois ci cette histoire loufoque de mercenaires dont le seul objectif est de manœuvrer les guinéens pour les opposer à l’effet, pour Alpha Condé, de conserver le pouvoir ».

Selon eux, les incidents survenus à Labé au cortège du Premier ministre s’inscrit dans le même cynisme de vouloir opposer les guinéens pour détourner leur regard des fraudes et autres magouilles déjà en préparation sur leurs suffrages. Sinon pourquoi des dizaines de responsables du RPG qui font campagne au Foutah depuis plusieurs semaines, aucun d’entre eux n’a fait l’objet de violence verbale ou physique.

Barry

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here