Guinée : Signature d’une convention d’exploitation des blocs de Simandou

0
2221

Pour la mise en valeur des ressources minérales du pays, l’Etat guinéen a fixé la diversification de l’exploitation minière comme les principaux objectifs de sa politique minière.

C’est dans ce cadre que des travaux de recherches effectués sur les gisements de Simandou ont mis en évidence un gisement de minerai de fer d’une teneur exceptionnelle. Les gisements de Simandou sont les plus grands gisements de minerai de fer de haute quantité inexploités au monde connu à nos jours.

Pour la valorisation de ce gisement, une procédure d’appel d’offres a été organisée par le ministère des mines et de la géologie pour l’attribution des droits miniers sur les gisements de minerai de fer des blocs 1 et 2 de Simandou.

C’est dans ce sens qu’il y a eu mardi, 09 juin 2020 à Conakry entre le ministre des mines Abdoulaye Magassouba et PDG CONSORTUIM  SMB-WINNING, Fady Wazini, la signature d’une convention qui autorise désormais la société d’exploiter les deux blocs de Simandou.

Dans son discours de circonstance, le ministre des mines et de la géologie a mis un accent particulier sur les atouts que la Guinée peut avoir une fois que le projet de Simandou est  réalisé par la société CONSORTUIM  SMB-WINNING.

« Le projet d’exploitation qui sera réalisé par le CONSORTUIM  SMB-WINNING aux termes de cette convention de base et stratégique et ambitieux pour la République de Guinée. Il consiste dans le développement d’une chaine de production intégrée de minerai de fer, la réalisation des infrastructures ferroviaires et portuaires ainsi que la construction d’une aciérie à terme.»,dit-il.

Satisfait d’avoir signé l’une des grandes conventions minières au monde avec la Guinée, Fady Wazini, le PDG de la société CONSORTUIM  SMB-WINNING s’est engagé à respecter les clauses du contrat.

« Le  CONSORTUIM  SMB-WINNINGs’engage ainsi à construire un chemin de fer d’une longueur de 179 Km reliant la mine à un port en eaux profondes d’une capacité finalpp0 millions de tonnes par an situé Matakang, dans la préfecture de Forécariah sur les côtes guinéennes. Le doublement de la voie ferrée est prévu à partir de 2038. Le CONSORTUIM  SMB-WINNING s’engage aussi à respecter les dispositions du code minier relatives à la promotion du contenu local », s’engage-t-il.

Selon les deux parties, au titre des avantages socioéconomiques, le projet porte sur un investissement global estimé à  14 milliards de dollars américains et la durée de la convention, est de 25 ans.

Source : Bcmedia.org

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here