Guinée : un cadre de négociation s’est ouvert entre l’État et l’aviculteur Elhadj Alsény Bah.

0
118

Sommé de déguerpir les locaux de sa ferme avicole qui dispose 50 000 têtes de volailles il y a quelques jours par l’État guinéen, C’est une lueur d’espoir qui illumine enfin le coeur de l’opérateur économique Elhadj Alsény Barry étant donné qu’il y a eu l’ouverture d’un cadre de négociation avec les autorités administratives, c’est ce qui a nécessité, aux agents des services de défense et de sécurité qui y étaient déployés, de finalement quitter.

Joint au téléphone ce jeudi 26 novembre, pour d’amples précisions, l’aviculteur a explicitement laissé entendre ce qui suit : « C’est ce matin que les forces de défense et de sécurité ont libéré les lieux. Donc, à 11 heures, on a repris le travail à la ferme en attendant la fin des négociations qui sont en cours entre notre société et l’Etat. Nous allons prouver que nous sommes dans la légalité. Nous occupons légalement ce domaine. Le décret de 2011 (relatif à la récupération des domaines de l’Etat) ne nous concerne pas. Notre contrat avec les autorités s’étend sur une durée 80 ans, donc on est en règle. Néanmoins, nous sommes en négociation avec les autorités pour être rétablis définitivement dans nos droits » a-t-il expliqué.

Source Bcmedias.org

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here