Le DG de l’ONFPP au forum international sur la RSE : « j’aurais voulu qu’il est un dialogue Interactif entre les panélistes…… »

0
78

Venu pour participer au lancement de la 1ère édition du forum international sur la responsabilité sociétale des entreprises sous le thème ‘’emploi des jeunes au regard de la responsabilité sociétale des entreprises’’. Le directeur général de l’Office National de Formation et de Perfectionnement Professionnel, (ONFPP), Lucien Beindou Guilao a donné son point de vue sur l’organisation.

Selon le directeur général de l’Office National de Formation et de Perfectionnement Professionnel, (ONFPP),  l’idée est bonne, « mais le déroulé nous a un peu déçu par ce que j’aurais voulu qu’il est  un dialogue Interactif entre  les panélistes et les participants, je pense que ces genres de forum c’est pour  faire  à ce qui ne comprend pas, et comment est-ce que ça fonctionne ».

Poursuivant, le DG de l’ONFPP ajoute ceci : « Aujourd’hui, je pars avec un sentiment  à la fois inachevé, mais sinon le thème est vraiment intéressant. Le thème est bon en ce sens que l’ONFPP fonctionne depuis longtemps en termes de RSE. Nous sommes une entreprise, nous avons une responsabilité, c’est-à-dire un devoir envers nos cibles, un devoir imposé par la loi,  mais aussi  un devoir par la nature en  vers nos entreprises ».

Selon lui, l’ONFPP dans ses actions, privilégie tout ce  qui est sociale, économique et environnementale. Nous nous occupons de nos cibles, nous avons fait des formations auprès des personnes vivant avec handicap, mais aussi des formations avec nos programmes qui a pour  objectif l’autonomisation économique des femmes.

« Nous évoluons sur tous les plans, et les parties prenantes ce sont  les entreprises formelles et informelles, les cabinets de formations et nos employés. Au niveau de nos employés, nous faisons en sorte qu’ils se sentent  très bien, et que sur le plan environnemental à l’ONFPP tout se passe très bien. Avec nos cabinets de  formation, nous essayons au maximum d’utiliser les cabinets qui sont une amplification et nos employés fonctionnent en Guinée par ce qu’un cabinet de formation c’est comme un PME. Donc une PME doit payer ses personnels ».

Concernant la collaboration de son direction avec le ministère de l’action sociale de la promotion féminine de l’enfance et des personnes vulnérables, le directeur a fait savoir  qu’une collaboration très franche existe entre eux. « C’est pourquoi, on vient toujours en appui et c’est nécessaire », conclut le DG de  l’ONFPP.

Barry

 

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here