Les États-Unis annulent leurs projets d’observation des élections en Ouganda

0
204

Les États-Unis d’Amérique (États-Unis) ont annulé leur intention d’observer le scrutin présidentiel en Ouganda prévu le jeudi 14 janvier 2021, invoquant le refus d’accréditation électorale à ses observateurs.
Elle a annoncé la décision d’annulation dans une déclaration publiée le mercredi 13 janvier 2021 par l’ambassadrice américaine Natalie E. Brown en Ouganda.

Parmi les candidats à la présidence ougandaise figurent le président sortant Yoweri Kaguta Museveni, 76 ans, qui cherche son sixième mandat après 35 ans au pouvoir.
Museveni fait face à 10 candidats, notamment Robert Kyagulanyi Ssentamu, 38 ans, connu sous son nom de scène Bobi Wine – une pop star ougandaise devenue candidat à la présidence de l’opposition.

«Avec seulement 15 accréditations approuvées, il n’est pas possible pour les États-Unis d’observer de manière significative le déroulement des élections en Ouganda dans les bureaux de vote à travers le pays», a-t-elle observé.

Malgré de multiples demandes, a déclaré Brown, la Commission électorale [de l’Ouganda] n’a fourni aucune explication pour sa décision, qu’elle a communiquée quelques jours avant les élections.  

Elle a déclaré que le but d’une observation diplomatique des élections est de démontrer l’intérêt des États-Unis pour un processus électoral libre, équitable, pacifique et inclusif, indiquant que les observateurs diplomatiques ne sont pas des participants ou des conseillers dans le processus électoral.  

Entre-temps, elle a déclaré que le gouvernement ougandais avait soutenu ces efforts d’observateurs américains lors de plusieurs élections précédentes en Ouganda.  

Pour les élections de 2016 en Ouganda, a-t-elle déclaré, la mission américaine a dépêché 88 observateurs diplomatiques. 

Pour l’élection du 14 janvier [2021], la mission américaine s’est conformée à toutes les exigences d’accréditation de la Commission électorale, comme nous l’avions fait lors des élections précédentes en Ouganda, mais la grande majorité de nos demandes pour 2021 n’ont pas été approuvées.

Cela, dit-elle, rend la décision maintenant de refuser l’accréditation à tous, sauf à une petite poignée d’observateurs sélectionnés au hasard, d’autant plus troublante.

Il s’agit, a-t-elle dit, d’activités électorales non partisanes mondialement acceptées financées par les États-Unis, l’Union européenne et d’autres partenaires internationaux qui ne font que soutenir le peuple ougandais à respecter ses propres normes électorales prescrites par la Constitution, a-t-elle souligné.

 

 

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here