Me Abdoul Kabèlè sur l’arrêt de la cour constitutionnelle : « c’est un rendez-vous manqué de l’histoire pour définitivement asseoir le principe de l’alternance démocratique en Guinée »

0
23

48 heures après la confirmation de la victoire du RPG-arc-en-ciel par la cour constitutionnelle au compte de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier, certains candidats malheureux ont regretté l’attitude de la cour constitutionnelle. C’est le cas de Me Abdoul Kabèlè Camara, président du rassemblement guinéen pour le développement (RGD). Il l’a dit ce lundi 9 novembre 2020 dans les GG de nos confères d’Espace FM.

« Pour moi c’est un rendez-vous manqué de l’histoire pour définitivement asseoir le principe de l’alternance démocratique en Guinée. Ce n’était une surprise d’autant que la Cour elle-même avait rendu un arrêt précédemment enjoignant la CENI de remettre les procès verbaux aux partis politiques en lice. Mais malheureusement la Cour n’est pas allé jusqu’à exiger l’application correcte de cette décision. Ce sont des choses qui apparaissent anodine mais qui est susceptible d’affecter tout le processus. C’est regrettable, la Guinée avait besoin d’une Cour constitutionnelle qui allait réconforter tout le peuple de Guinée en disant oui il y a un début à tout on est sur la bonne voie. Et là, la génération future pourrait être rassurée mais à ce titre là, je suis au regret de dire que les générations futures ne seront pas rassurées. Je ne sais ce qu’on pourrait léguer à nos enfants, à nos frères demain », a-t-il déclaré.

Salifou Bountou Camara

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here