Mines/Guinée: un haut responsable sommé de rembourser 3 millions de dollars qu’il a partagés avec le faux Consul honoraire de Guinée en Californie

0
79

Selon nos informations, le duo de Arcagon a mis la main sur un package de billets verts issu d’un deal sur le dos de la Guinée.

Après avoir dupé des millions de dollars de pots-de-vin auprès d’un faux consul honoraire guinéen de Californie pour obtenir un permis d’exploitation minière au compte d’un milliardaire fantôme dont personne n’a jamais mentionné les noms sur FOBB, le Ministre des Mines et de la Géologie se serait lancé dans une chasse à la sorcière contre l’ancien directeur du Centre de Promotion et du Développement Minier (CPDM) pour avoir fait son travail comme l’indique le code minier et les lois minières de la République de Guinée. C’est-à-dire, traiter les demandes par ordre d’arrivée. Autrement dit, le premier demandeur d’un permis est celui qui doit l’avoir conformément aux procédures transparentes établies par les lois du pays. D’ailleurs pour vous aider un peu à mieux cerner la question, faisons recours aux articles 19, 20, 21 et 22 du code minier qui sont très clairs là-dessus.

En effet, selon nos sources, il aurait demandé au Ministre de rembourser la somme de 3 millions de dollars qu’il a accepté de partager avec le faux Consul honoraire guinéen de Californie.

A vrai dire, il serait judicieux que les guinéens remercient la vigilance du Président de République qui ne tremble pas devant les déclarations vides de sens d’un milliardaire qui distribue les ressources naturelles de la guinée à des spéculateurs et opportunistes comme le Ministre des Mines et le Fameux Consul Guinéen en Californie. Les deux malfaiteurs ont emprunté un mauvais chemin pour subvenir à leur besoin égoïste. Il s’agit bien d’une campagne médiatique visant à détourner l’attention de l’opinion nationale et les sociétés minières qui ont soif de voir leurs permis signés par l’administration minière.

Pourtant, l’information court vite et fait déjà un grand bruit dans la cité. Conséquence : on parle déjà d’un éventuel remboursement des montants du milliardaire et des décideurs à la Présidence de la République sont loin d’être intéressés par les grands discours et des spéculateurs du grand marché Avaria Guinée et du Bronx dans le New York!Alors, si ce petit Consul honoraire de la Guinée en Californie prétendait apporter des investisseurs comme il aime le dire souvent, il devrait plutôt s’expliquer sur l’affaire du port autonome de Conakry dans lequel deal notre pays n’a rien gagné en contrepartie, si ce n’est qu’un trafic de visa.

D’ailleurs ce petit Jordan Gracia est désormais très bien connu pour sa roublardise dans le milieu des affaires en Guinée. Alors, s’il voulait vraiment faire le sérieux avec les autorités de ce pays, pourquoi n’enverrait-il pas à ces patrons des grandes industries de riz, d’haricots, de tomates, des grands hôtels et des chaînes de production d’automobiles pouvant permettre à la Guinée de changer complètement son parc automobile?

Nous invitons le Consul de se consacrer uniquement à nous apporter des affaires dignes. Comme il se dit être Guinéen, alors qu’il arrête de se faire des sous sur le dos de la Guinée. Tout le monde le connaît dans le secteur minier. S’il est porteur d’affaires, il aura forcément ses commissions.

Monsieur le Consul honoraire n’a qu’un seul but : comment mettre main sur ces commissions pour se les partager avec son ami qui trône à la tête du ministère des Mines et de la Géologie actuellement entre le chaud et froid pour le remboursement de l’argent du milliardaire à qui il a promis dans dossier Eurasian.

Sachez tout simplement que nous suivons ce dossier de prêt afin de mettre la lumière sur tous les bandits à col blanc !

Avant de clore ce petit chapitre, sachez tout simplement qu’il y aura d’autres révélations sur les faux saint-papes du Ministère des Mines.

guineemining.info

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here