Niger : le couvre-feu levé et réouverture des lieux de culte

0
124

Le gouvernement nigérien a décidé mardi soir d’assouplir les mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus dans le pays.

Dans un communiqué lu sur les chaines publiques, le gouvernement nigérien a pris un certain nombre de dispositions dans le cadre de l’allègement des mesures de confinement.

Parmi les mesures prises, les autorités de Niamey ont décidé de lever le couvre-feu en vigueur dans la capitale Niamey.

Elles ont également décidé de la réouverture des lieux de cultes à compter du mercredi 13 mai 2020 sur toute l’étendue du territoire National .

En conséquence, le Gouvernement demande aux Gouverneurs, aux Préfets et aux maires de veiller à ce que les chefs religieux exigent des fidèles le respect des mesures barrières minimum ci-après :

-Lavage des mains au savon ou au gel hydro alcoolique ;

-Désinfection des lieux de culte avant chaque prière ;

-Aération des locaux pendant les prières ;

-Port du masque ou de tout autre dispositif en tenant lieu ;

-Utilisation des tapis individuels pour les fidèles musulmans ;

-Observation de la distanciation d’au moins un mètre ;

-Eviter de se serrer les mains lors des salutations ;

-Abstention de se rendre au lieu de culte pour toute personne qui présente des symptômes tels que la fièvre, la toux, le mal de gorge, les douleurs articulaires ou musculaires et les difficultés respiratoires ;

-Libération des lieux de culte aussitôt la prière terminée.

Les Gouverneurs, les préfets et les maires sont invités à porter assistance aux chefs religieux dans la mise en œuvre des mesures qui requièrent leurs concours.

Le Gouvernement selon son porte-parole, poursuivra ses efforts pour assurer la disponibilité et l’accessibilité des masques pour l’ensemble de la population Nigérienne.

Officiellement sur un total 854 cas mardi , 648 guéris et 47 décès ont été enregistrés au Niger.

Bbcafrique.com

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here