Politique: un jeune de l’UFDG activement recherché par les forces de l’ordre

0
876

Ces derniers temps beaucoup de jeunes militants du parti de l’opposition se sont exilés vers l’Occident. Depuis l’avènement du Pr Alpha Conde au pouvoir, plusieurs jeunes militants du principal parti de l’opposition de la Guinée (UFDG) ont été arrêtés par la gendarmerie et enfermés dans des différentes casernes de la ville, notamment celui d’un membre influent de la jeunesse de l’UFDG, président du comite de base du quartier Koloma Soloprimo secteur 1 dans la commune de Ratoma .

Contacter par notre rédaction, un membre de la famille, nous a tout d’abord affirmé que depuis, l’arrivée du Pr Alpha Condé au pouvoir, Le jeune Balde Mamadou Billo domicilié au quartier Koloma Soloprimo a été plusieurs fois arrêté par les autorités. Le premier en date les 15 avril 2015 lors d’une manifestation pacifique organisée par l’opposition contre l’insécurité liée à l’agression de son porte-parole il a été enfermé à L’escadron N2 de Hamdallaye pendant une semaine, ensuite le 16 août 2016 lors d’une marche pacifique appelée par le parti UFDG contre l’insécurité et mal la gouvernance, il a été arrêté à Bambeto conduit à Hamdallaye puis transféré à la maison centrale le 20 août 2016.

Plus loin, il nous confie ceci: « le 04 octobre 2017 lors d’une marche pacifique sous Dénonciation du chef de quartier, son domicile est pris d’assaut par les gendarmes qui l’ont menotté puis ligoté frappé humilié devant certains habitants de la localité. Sa maison complètement vandalisée son petit frère et sa femme frappés et blessés, à souligner que c’est grâce à un sage et les jeunes du quartier qu’ il a pu s’échapper. À chaque manifestation organisée par l’opposition, les gendarmes viennent chez lui pour lui chercher, et menaçant même des voisins», nous a-t-il confié…

Témoignant sur les actes de vandalisme et de barbarie lors de l’arrestation de Balde Mamadou Billo, Barry Mamadou Aliou, boutiquier dans ce quartier dit ceci: « Balde Mamadou Billo dit grand B a été frappé menotté, sa maison complètement vandalisée sa femme et son frère victimes collatérales puis à cause de son appartenance à l’ Union des forces démocratiques de guinée. La bénédiction aidant, il a réussi à s’échapper dans les mains des gendarmes grâce à l’intervention des jeunes de son quartier et le sage. Quoiqu’il se soit échappé, le lendemain vers 4h du matin des gendarmes armées sont venus lui chercher.

À en croire, Barry Mamadou Aliou, son voisin affirme que jusqu’à ce jour ce jeune leader de l’opposition est activement recherché, ET depuis qu’il est Parti de son foyer les gendarmes continuent toujours de venir chez lui.

A rappeler que selon Notre interlocuteur les forces de l’ordre continuent à le rechercher sur les lieux avec à la clef intimidations, injures envers les militants et sympathisants de l’opposition au regard du chef de l’Etat et de son gouvernement.

Bolokada Sano

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here