Présidentielle du 18 octobre 2020 : voici le rapport de la COPE-Guinée TINK TANK sur le sondage d’opinion publique

0
332

En République de Guinée comme dans la plupart des pays à travers le monde, les élections pluralistes constituent le socle principal de la démocratie, un moyen approprié, communément accepté pour légitimer les institutions de gouvernance de la chose publique. Mal interprétées ou organisées de façon aléatoire et irrégulière, les élections constituent l’un des facteurs clés du déclenchement de la violence et de l’insécurité dans le pays où les scrutins électoraux sont entachées d’irrégularité. Mieux vaut ainsi ‘’prévenir que guérir’’ dit-on : éviter ou désamorcer les conflits dommageables par des voies et moyens de prévention et de conciliation apaisant impliquant tous les acteurs sociaux de la vie publique. Et c’est dans cet élan d’action citoyenne pour la gestion participative, non conflictuelle des processus électoraux en Guinée que la COPE GUINEE Tink-tank par l’entremise du Cabinet PROMARKETING, structure managériale spécialisée en marketing institutionnel, a conduit une commission d’évaluation et de sondage d’opinion publique en rapport avec l’élection Présidentielle 2020, suffrage controversée avec tout ce qui en est lié comme suspens et angoisse.

Inspiré du thème de communication institutionnelle : Election Présidentielle 2020, un scrutin électoral de tous les enjeux de développement national, la commission Promo-marketing Consulting pour le sondage d’opinion publique avait pour mandat, objectif fondamental  de:

Recueillir et évaluer l’impression du grand-public, toute obédience sociopolitique confondue, – Rapprocher les tendances et point de vue divergent sur le scrutin électoral imminent.

– Elaborer et mettre à disposition un rapport de d’évaluation pragmatique de la situation sociopolitique, un plan-guide pouvant éclairer les acteurs de la vie politique en toute prise de décision.

Dans l’optique mener à bien, l’exécution pratique de la pertinente opération de sondage ; le cabinet pro marketing s’est évertué à faciliter l’échange d’expériences et de discussions conciliantes sur les rôles et responsabilités des principaux acteurs sociaux du processus électoral en Guinée. Ainsi, sur la base de questionnements liés aux préoccupations d’actualité spécifique à l’élection présidentielle 2020, la commission PROMO-MARKETING sous l’impulsion de la COPE-GUINEE Think Tank a élaboré et transmis aux acteurs sociaux de la vie publique une série de brochures, questions-test en guise d’évaluation judicieux de l’environnement socio-politique qui précède le scrutin électoral en cours. Une manière régalienne de prévenir tout incident à caractère belliqueux lors du scrutin électoral. Les questionnaires et formulaires élaborés dans cette perspective tournaient autour des préoccupations suivantes :

  • Quels sont les raisons qui vous motivent à prendre part ou non à l’élection présidentielle 2020 ?
  • Avez-vous des doutes quant à la crédibilité des scrutins électoraux organisés sous l’égide de la commission électorale indépendante CENI ? En fait certains leaders politiques doutent de son impartialité, qu’en dites-vous ?Etes-vous partisan engagé pour une élection démocratique et consensuelle en Guinée ? Si c’est oui, quelles propositions faites-vous aux instances de régulation des scrutins électoraux pour accroître la crédibilité et l’acceptation des élections pour réduire les risques de conflits violents et contribuer à la consolidation de la démocratie en Guinée ?
  • Dans la même dynamique de recherche de voies et moyens visant à promouvoir la culture des élections apaisées où la démocratie pluraliste est en voie de construction, la commission de la COPE-GUINEE Think Tank et du Cabinet ont passé un certain nombre de messages à caractère préventif notamment la sensibilisation des citoyens à la bonne culture de la démocratie et la bonne gouvernance politique. En toute décision traitant des questions électorales, n’est-il pas préférable de s’en remettre à la décision des institutions de la république qui incarnent la voix du peuple dans sa diversité ? Nul n’a le droit de se faire justice dans un pays de droit: l’équité et le droit parfait n’est pas de ce monde, mieux vaut observer en toute responsabilité la voix des urnes proclamées par les institutions habilitées au lieu d’en découdre par la force et la violence électorale préjudiciable. Autant d’arguments à caractère civique et sensibilisateur qui ont été développés à l’endroit des différents acteurs de la vie publique. Les échanges de vues sous formes de sondage d’opinions av ont été dans l’ensemble motivant et cultivé en chaque interlocuteur auditionné, un sens élevé du devoir citoyen, notamment en ce qui concerne la conduite à tenir pour accéder au pouvoir politique, sans violence, et contribuer aux élections pluralistes apaisées en Guinée.

Au terme du mandat de consultance et de sondage politique que la COPE GUINEE think tank a bien voulu exécuter auprès des acteurs sociaux de la vie publique en Guinée pour une élection présidentielle apaisée, il s’en est dégager un rapport de synthèse rassurant quant à l’organisation et les probabilités favorables au déroulement des prochaines élections démocratiques sous l’égide de la CENI et les institutions partenaires. La stratégie d’action de terrain se résume en trois phases d’exécution pratique :

I-METHODOLOGIE :

En termes d’indices d’évaluation et de sondage sur les probabilités d’une vie politique apaisée la commission cope Guinée par le biais du cabinet promarketing se propose de publier les résultats de sondage qui fait un constat réaliste de l’atmosphère sociopolitique qui prévaut en guinée à la veille de l’élection présidentielle 2020.

La mission d’enquête COPE GUINEE, PEOMAKETING a été menée du 5 septembre au 12 Septembre 2020. Basée sur la méthode des périples et démarches de proximité pour identifier les populations électeurs à auditionner, examiner le fichier électoral spécifique à chaque localité communale à travers les cinq 5 communes urbaines de la ville de Conakry : Dixinn, Kaloum, Matam, Matoto et Ratoma.

Compte tenu du groupe de personnes d’environ 100 personnes en âge de voter, une série de questionnaires a été élaborée à l’initiative de 12 enquêteurs avec 6 superviseurs responsables d’équipe et de deux coordinateurs des actions de terrain.

  1. II) RESULTATS

Les intentions de vote chez les jeunes apparaissent en première ligne du sondage avec : 53% (Sondage Cope Guinée Thing tank/ Promarketing)

Dans le même exercice de sondage la structure ’’Pro-marketing’’ a  également interrogé un prototype de citoyens sur leurs intentions de prendre part à la prochaine élection , la participation des citoyens au scrutin présidentiel du 18 octobre prochain s’élève à 86%, et dans les intentions, les jeunes totalisent la frange majoritaire des électeurs. Toute chose qui met en évidence la bonne intention de vote des guinéens dans l’ensemble et laisse entrevoir une participation massive des populations toute couche sociale confondue

III BUT INITIAL

Cette enquête s’inscrit dans le cadre de l’initiative COPE GUINEE THINK TANK pour la réduction minimale des Facteurs de Risques de Violences Électorales en Guinée. L’opération baptisée sous le sigle évocateur : GUINEE, ELECTION PRESIDENTIELLE 2020  ‘’Un Scrutin Electoral de Tous les Enjeux’’ vise à doter le système électoral national d’un outil performant, baromètre éclairant sur les facteurs de risques liés aux élections pluralistes en Guinée. Interpréter avec justesse l’opinion sur la participation aux scrutins électoraux consensuels et pacifique.

IV RECOMMENDATIONS Cope Guinée Think tank/ Promarketing

RECOMMENDATIONS ET EVALUATION Pour des élections apaisées et transparentes, la COPE GUINEE TINK TANK /PROMARKETIG fort de l’expérience de terrain et des indices d’évaluation rassurant retient les recommandations suivantes :

  • Promouvoir en permanence le dialogue intercommunautaire élargie aux partis politique de la place
  • Décentraliser les débats sur la non-violence en période électorale dans les campus universitaires v
  • Aider les parents non instruits et leur faire comprendre le programme prévu pour chaque candidat aux élections, les idéologies et surtout utiliser les langues nationales ou locales pour une bonne compréhension v
  • Prôner la culture démocratique v Ne pas afficher l’appartenance politique au sein des amicales estudiantines v
  • Sensibiliser les populations sur les enjeux électoraux à la base v Combattre la corruption par le biais de la conscientisation et l’éducation à la vie citoyenne v
  • Mener un dialogue permanent entre autorités et jeunes v Promouvoir le fair-play démocratique v Organiser des séminaires de formation et de sensibilisation en permanence sur les enjeux électoraux dans les localités, et faire le porte à porte…etc.
  • D’un point de vue général nous pouvons affirmer que cette initiative d’évaluation du climat sociologique dans la grande agglomération urbaine de Conakry laisse présager une élection Présidentiel consensuel à s’en tenir au niveau de participation et des populations et de l’ensemble des forces politique du pays pour une GUINEE UNIE ET PACIFIQUE ET concentration des séminaristes dans les débats et ateliers. Les intervenants étaient à la hauteur avec une

Je vous remercie

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here