Problème entre locateurs de camion et chauffeurs: la faitière patronale des transporteurs routiers de Guinée brise le silence

0
180

En Guinée, les transporteurs routiers traversent des difficultés en exerçant les activités. A part la mauvaise qualité des routes, ces transporteurs sont confrontés à un problème qui n’est autre que la flambée du dédouanement au niveau des frontières. Face à cette situation, le 3ème vice-président de la faitière patronale des transporteurs routiers de guinée a brisé le silence.

Selon Alpha Amadou Bah, une trentaine de camions était bloqué à la frontière guinéo-sénégalaise par un manque de compréhension entre les locateurs de camion et la douane, chose qui a causé du retard aux chauffeurs. « Dans notre règlement, de Dakar à Conakry, un camion fait 10 jours. Passé ce délai, des pénalités devraient être payés par l’intermédiaire et non le chauffeur, une situation que dénoncent les chauffeurs », indique-t-il.

« Le problème qui se pose aujourd’hui, il ya les pénalités à payer, il a le deuxième lot qui a fait au moins 40 jours doivent être payés en raison de 500 milles francs guinéens jour.

Le 3ème lot fait 37 jours, on a enlevé les 10 jours, il reste 27 jours .ce qui faisait 13 millions 500 mille francs guinéens pour les pénalités d’un camion. Le 4ème lot faisait 28 jours, on a enlevé 10 jours, il reste 18 jours, on a enlevé qui font 9millions de francs guinéens, quand on multiplie par 500 mille. C’est ce que nous réclamons »

Dans cette affaire un homme du nom de Yakouba Sow est pointé du doigt. Celui-ci serait le représentant du fournisseur basé au Sénégal. Les transporteurs et leurs responsables ont tenté de négocier avec lui pour un dénouement du problème et permettre aux camions de débarquer les marchandises au chinois en vain.

« Là, ou nous sommes aujourd’hui, on essaie d’arrêter, on a fait notre plainte. Nous attendons maintenant la suite de notre plainte s’il de présente …. »

Pour finir, le 3ème vice-président de la faitière patronale des transporteurs routiers de guinée a invité aux chauffeurs de stationner leurs camions jusqu’à nouvelle ordre.

Aboubacar Pastoria Camara

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here