Soudan : une tentative de coup d’Etat déjouée

0
132

Une tentative de coup d’Etat a échoué au Soudan tôt mardi, ont rapporté divers médias sans identifier les auteurs du complot.

Selon le quotidien Sudan Tribune, le putsch manqué serait l’oeuvre d’« officiers islamistes ».

Le quotidien précise que tous les auteurs ont été arrêtés, sauf un groupe qui s’est retiré dans le camp de la division blindée de l’armée. « Leur quartier général est encerclé » par les forces restées fidèles au gouvernement de transition, ajoute le journal.

« La situation est sous contrôle », lit-on dans une dépêche de la SUNA, média d’État, citant le brigadier général Al-Taher Abu Haja.

Au moins 40 officiers militaires auraient été arrêtés dans le cadre du coup d’État présumé.

Une source gouvernementale, s’exprimant sous couvert d’anonymat, s’est confié à Reuters en affirmant que pendant la tentative de coup d’État, il y avait eu un effort pour prendre le contrôle de la radio d’État à Omdurman, de l’autre côté du Nil depuis la capitale, Khartoum.

La tentative de coup d’Etat visait le gouvernement de transition soudanais mis en place après l’éviction en mars 2019 du président Omar el-Béchir, renversé après 30 ans de règne sans partage.

Le Soudan connaît depuis une transition fragile caractérisée par des difficultés économiques et de profondes divisions politiques. Ces derniers mois, le gouvernement a entrepris une série de réformes économiques difficiles pour pouvoir bénéficier d’un programme d’allègement de la dette du Fonds monétaire international (FMI).

Ces mesures comprenant la réduction des subventions et l’instauration d’un flottement contrôlé de la monnaie locale ont été jugées trop sévères par de nombreux Soudanais. Des manifestations sporadiques ont récemment eu lieu dans tout le pays pour protester contre les mesures soutenues par le FMI et l’augmentation du coût de la vie.

 

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here