Transition en Guinée: le président du CTG brise le silence

0
84

Le Collectif pour la Transition en Guinée (CTG) dirigé par Ibrahima Sorel Keita a animé ce vendredi 17 septembre 2021 une conférence de presse à Conakry. L’objectif était d’éclairer la lanterne sur le sort de l’ancien Président Pr. Alpha Condé, une situation qui suscite des réactions aujourd’hui au sein de l’opinion nationale et internationale. 

Dans sa communication,  le président du collectif a souligné  qu’Alpha Condé doit être jugé. « Il est important de préserver un cadre légal. Nous pensons qu’il doit être jugé. Et nous pensons aussi que pour l’instant et c’est un message aussi à la CEDEAO qu’il ne doit pas être libéré.

Pour l’instant, il est encore dans la blessure d’égo. Il est encore dans la colère. Il est encore dans la revanche, dans la vengeance. Et un homme blessé, une panthère blessée est extrêmement dangereux. Et puis, il a beaucoup d’argent. Il a beaucoup d’amis, et des amis influents. Voilà les raisons pour lesquelles nous ne sommes pas favorables à ce qu’il sorte pour l’instant. Et ce message, nous l’adressons à vous qui êtes là, aux Guinéens et Africains qui nous accompagnent, mais surtout aux institutions ».

Pour lui, Alpha Condé est encore très dangereux pour la Guinée. « Et nous avons eu quelques espèces de retour des gens qui l’ont rencontré depuis son arrestation et qui disent « qu’il se sent encore président. Dans sa tête, il est président de la République ».

Barry

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here