Le président du conseil d’administration (CA) de l’Association Professionnelle des Institutions de Micro-Finance de Guinée (APIMFG) parle l’importance du secteur. Il l’a fait savoir à l’ occasion de la cérémonie de présentation des meilleurs vœux au gouverneur de la BCRG par le personnel de l’institution à Conakry.

Selon Ismaël Condé, de nos jours la Guinée compte quinze institutions de micro-finance fonctionnelles agréées par la BCRG regroupées au sein d’une corporation dénommée Association Professionnelle des Institutions de Micro Finance de Guinée « La micro-finance est le secteur financier qui assure le financement des personnes à très faibles revenus, qui ne peuvent pas avoir accès aux services bancaires classiques, qui ne peuvent donc pas offrir de garanties suffisantes pour accéder aux prêts bancaires. C’est pourquoi durant l’année 2019, les institutions de micro-finance membres de APIMFG ont offert des services directement et indirectement à environ un million (1.000.000) de clients et un appui global de plus de six cent milliards de francs guinéens (600.000.000.000 gnf) », indique-t-il.

Il a souligné que la micro finance regroupe toutes les activités offrant les services financiers de proximité aux personnes démunies constituant aujourd’hui près de 80% de la population guinéenne. « Elle vise également à identifier et accompagner les jeunes et les femmes porteurs de projets, ne disposant pas suffisamment de moyens. Elle permet aux personnes pauvres d’entreprendre et de développer les activités génératrices de revenus, participant ainsi à la croissance économique du pays », a-t-il précisé.

Rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here