Le candidat uninominal de Kindia du parti la nouvelle Génération républicaine (NGR), vient de contester les résultats du provisoire du double scrutins du 22 mars proclamer par la CENI, il menace de faire descendre les militants de son parti à Kindia dans la rue. Il dénonce de nombreuses irrégularités (bourrage d’urnes, falsification des voix, …), constatées dans le déroulement du double scrutin du dimanche 22 mars.

Selon Aboubacar Keita, candidat uninominal de Kindia, certains cadres ressortissants de Kindia se sont mêlé de ce processus pour tripatouiller les résultats. Les chefs de quartier qui ont bourré les urnes, ils ont installé des bureaux de vote dans leurs salons.

Plus loin il pointe du doigt le ministre de l’hydraulique Cheick Talibe qui selon lui à diriger les votes, il a influencé les décomptes. « Le ministre Talibé à vote dans mon quartier, après son entretien privé avec le chef de quartier, il a installé un bureau parallèle dans son salon. il marchait avec des jeunes qui ont des cartons de bulletin et d’enveloppe dans les différents bureau de vote. Ce qu’il a fait a Kindia c’est du vrai carnage, ce n’est pas le role d’un cadre intègre, il est décevant ce type. Ce n’est pas normal, nous on a eu confiance a ce processus, donc on ne mérite pas c’est pratique là».

Il accuse aussi madame le gouverneur de Kindia d’être en complicité avec Talibe . « Ce document a été servi par madame le gouverneur de Kindia. Selon nos informations, elle a donné des enveloppes de ce genre à tous les chefs de quartier qui devaient bourrer les urnes au profit du candidat du RPG. Le pire s’est produit à Condetta Mosquée. Les bureaux de vote devraient être ouverts à 8 heures, mais le chef de quartier a ouvert son bureau de vote à 7h, on est venus trouver que les opérations de vote ont déjà démarré».

Il a ensuite dénoncé la présence de JAC 518 dans les bureaux de vote a Kindia qui porte les tenus de la CENI comme membre de la CENI.

A Camara