Arrestations de Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo : le PADES brise le silence

0
146

Dans la soirée du vendredi 6 mars 2020, deux responsables du front national pour la défense de la constitution (FNDC) ont été arrêté par les hommes en uniforme. Face à cette situation, le parti des démocrates pour l’espoir (PADES) a travers Mohamed Lamine Kaba, coordinateur national chargé des affaires administratives a condamné et demandé immédiatement leur libération. C’était au cours de leur assemblée générale tenue ce samedi 7 mars 2020 à Nongo dans la commune de Ratoma.

D’abord, le coordinateur national chargé des affaires administratives du PADES a  rendu un vibrant hommage aux victimes des accidents de la circulation de Timbo et de Dubreka.

Ensuite, il a profité l’occasion, de souhaiter bonne fête à toutes les femmes du monde, particulièrement aux braves femmes de Guinée. « On ne peut pas parler de la Guinée, sans parler des femmes, qui ont été à l’avant-garde de l’émancipation du peuple. Elles se battent du jour aux nuits, pour assurer le quotidien de leur famille. Quand il y a des troubles, des crises dans le pays, ces braves femmes sont devant les combats qu’a connus la Guinée. Au nom du PADES, nous les félicitons. En ce moment difficile de la vie du pays, nous leur souhaitons qu’elles redoublent d’ardeur et qu’elles fassent, comme ce que celles de 58 ont fait, pour donner la fierté et la liberté au peuple de Guinée », dit-il.

Parlant l’arrestation de Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo, le coordinateur du PADES estime que cet acte ne va pas dans le sens de l’apaisement. « Je crois que, ce qui est en train de passer est grave. Parce que, cette arrestation ne va pas dans le sens de l’apaisement. On ne peut pas continuer à kidnapper des citoyens guinéens, à les enlever, et envoyer à des lieux inconnus. Donc, nous demandons immédiatement,  la libération  de toutes les personnes, illégalement arrêtées pour des faits d’opinion. Notre pays a besoin de la quiétude. C’est pourquoi, nous allons continuer à nous battre », lance-t-il.

Barry

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here