Conakry : l’ONG FIFAG lance les travaux de la 2ème édition de la foire de leadership féminin

0
85

Ce jeudi, 06 juin 2024, l’ONG Filles et femmes autonomes de Guinée (FIFAG) a procédé au lancement de la 2ème édition de la Foire de leadership féminin à la maison des jeunes de Ratoma à Conakry.

Dans son discours, la présidente de l’ONG (FIFAG), Aissata Rougui Camara, a rappelé l’objectif de cet évènement.

«C’est un événement qui célèbre la bravoure de la femme, c’est un événement qui met plus de lumière sur la femme. C’est aussi un espace d’échange entre les femmes aussi les hommes leaders qui évoluent non seulement dans l’entrepreneuriat mais aussi dans d’autres domaines de la vie. Donc nous sommes à la 2ème édition de cette foire. La 1ère édition a été faite en 2019, ça a pris du temps mais la bonne nouvelle est que quand on faisait cette 1ère édition c’était au compte d’une entreprise de communication événementielle. Mais cette fois-ci, nous faisons cette 2ème édition au compte d’une ONG Filles et Femmes Autonomes de Guinée (FIFAG) ».

Selon elle, la FIFAG est une ONG qui évolue dans la transformation des produits locaux, dans la saponification dans l’art et beaucoup d’autres domaines de la culture. « Aujourd’hui, on est plus de 150 filles et femmes entrepreneures et aspirantes qui se sont donnés les mains pour évoluer ensemble. Donc nous avons jugé nécessaire de lancer cette 2ème édition et nous disons Dieu merci nous avons fait le lancement et l’objectif en tout cas c’est de mettre la lumière sur toutes les femmes que ça soit dans l’entrepreneuriat ou celles qui sont aussi par à la recherche de l’emploi ».

Poursuivant, elle a dévoilé les activités prévue pour cette 2ème édition.  « Durant les 3 jours d’activités, il y aura des panels parce qu’on avait fait les premières activités qui étaient la formation. On a formé 100 femmes entrepreneures et aspirantes dans la production de business. Et la seconde activité c’était d’organiser cette foire pour offrir cet espace d’échange entre des femmes entrepreneures et des femmes leaders qui vont partager leurs expériences et même les hommes aussi ».

Pour sa part, Mohamed Camara, représentant du cabinet qui accompagne l’ONG FIFAG s’exprime.  « Nous allons leur apprendre de ce qu’elles savent faire déjà pour vendre leurs produits, comment peuvent-elles se créer un marché? Comment elles vont chercher des clients et aussi par notre c’est de drainer beaucoup de monde ici pour venir voir ce que font ces femmes. Mais c’est de montrer que la femme guinéenne travaille, si elle est aidée ça peut bénéfique pour tout le pays, parce que c’est l’économie qui se relève. Donc la vision de cette foire c’est de faire en sorte que le monde entier sache que les femmes guinéennes sont braves. Pour montrer que les femmes guinéennes travaillent afin qu’elles soient accompagnées par l’État et par d’autres structures pour qu’elles passent à une échelle industrielle ».

De son côté, le Coordonnateur national de la maison des associations et ONG de Guinée (MAOG), Alpha Bayo indique que l’autonomisation économique sociale, psychologique et politique des femmes constitue un de protection qui diminue les risques de violences à l’égard des femmes.

« Cette violence étant un corollaire du statut inférieur réservé à la femme au sein du couple et dans la société en général. Les interventions déployées dans le cadre de cette stratégie permettent d’augmenter en soi la confiance des femmes et des filles et de renforcer le sentiment d’efficacité personnelle ainsi que leurs capacités d’affirmation de soi et de négociation. Ces interventions consolident également les connaissances les ressources et l’autonomie des femmes sur le plan financier afin de réduire leur dépendance matérielle à l’égard des hommes et d’autres membres de leurs familles ».

Djiba Kouaté

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here