Contentieux électoral : l’Unité d’Action Syndicale attire l’attention de la cour constitutionnelle

0
70

L’UNITE D’ACTION SYNDICALE

Camarades travailleuses, travailleurs et retraités, des secteurs publics privés mixtes et informels de guinée.

Camarades

En nous inclinant pieusement devant la mémoire des victimes des manifestations politiques de ces derniers évènements, depuis au moins un an, un changement constitutionnel non consensuel a été envisagé et exécuté par nos gouvernants en dépit de la contestation populaire.

Considérant nos précédentes dénonciations, interpellations et  propositions sur la non pertinence,  l’inopportunité et la non nécessité pour le peuple de guinée d’un changement constitutionnel.

Considérant les violations systématiques et récurrentes des lois de la république par nos gouvernants et de façon partisane ;

Considérant l’incapacité avérée de la CENI à organiser des élections justes, équitables, transparentes et inclusives au vue du fichier électoral déjà corrompu, allant jusqu’à empêcher des candidats à faire campagne dans certaines circonscriptions électorales du pays .

Considérant que l’administration n’a qu’un rôle consultatif dans le processus électoral et que les forces de défenses et de sécurité, à travers l’USSEL,  n’assurent que la sécurisation du processus.

L’Unité d’Action Syndicale déplore avec amertume les violences post-électorales suivies de mort d’hommes, de destruction de biens publics et privés, des arrestations et détentions tous azimuts de citoyens.

L’Unité d’Action Syndicale demande à la cour constitutionnelle, dernier recours, de bien vouloir privilégier la vérité des urnes qui, sur la base de son ordonnance relative à la remise d’une copie lisible des procès-verbaux en date du 16 octobre 2020, constituerait un  gage certain d’acceptation du verdict par toutes les parties prenantes, pour une paix durable.

L’Unité d’action Syndicale estime que sans justice sociale il est utopique de parler de paix durable et de quiétude sociale.

C’est dans cette optique qu’en tant qu’institution Sociale,  nous recommandons à l’Etat de privilégier l’objectivité et la vérité qui seules resterons gravées dans la mémoire de notre histoire commune.

Vive la République

Vive l’Unité d’Action Syndicale

Vive les travailleurs de Guinée

Unis nous vaincrons.

Vive l’Unité d’Action Syndicale

Vive la Paix

Vive la République.

 

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here