Guinée : l’Association des journalistes Unis pour l’abandon des mutilations génitales féminines s’engage à nouveau

0
185

Les membres de l’Association des journalistes Unis pour l’abandon des mutilations génitales féminines, MGF ont animé ce lundi 02 novembre 2020 une conférence de presse, à Kipé dans la commune Ratoma. Le thème était le «Rôle des journalistes dans l’éradication des MGF (excision)/Campagne global média-AJUA ».

Dans son intervention, Mme Condé, Mariam Bamba, présidente de ladite association a tout d’abord rappelé l’objectif de la conférence. « L’objectif de cette rencontre  est d’impliquer davantage les hommes de médias dans la promotion de l’abandon des mutilations génitales féminines. Parce que, sans notre implication, il sera très difficile d’arriver à un résultat escompté », a-t-elle déclaré.

Poursuivant, elle a indiqué que depuis plus de trois décennies, des acteurs sont en train de lutter contre ce fléau. « Beaucoup d’actions, sont mises en œuvre par les différents gouvernements mais aussi les partenaires locaux et internationaux mais le phénomène est toujours d’actualité dans nos sociétés. Les statistiques que la Guinée  interpellent tout un chacun. Donc les partenaires viennent en appui, afin de pouvoir  inverser  voire bannir complètement cette pratique autour de nous, parce qu’elle n’est pas du tout bonne pour la santé de la jeune fille et de la femme », ajoute-t-elle.

L’activiste de la cause féminine reconnait que le changement de comportement n’est pas facile. « Mais cela ne devrait pas nous décourager. Grâce au travail des professionnels des médias, ce sujet est démystifié, ce n’est plus un tabou. Maintenant, on en parle tous les jours, il y a même des émissions consacrées dans ce sens », a-telle précisé.

Rédaction

 

Facebook Comments Box

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here