Eventuel 3ème mandat : la cellule balai citoyen lance un ultimatum

0
464

Dans sa mission de  veille , d’alerte et de plaidoyer ,la cellule balai citoyen  lance une opération de documentation de tout élément audio, de tout discours, de tout écrit, de tout acte, de tout fait et de tout évènement entretenu en faveur d’un 3e mandat de l’actuel tenant du pouvoir politique suprême. Il l’a fait savoir lors d’un point de presse animé ce vendredi 7 décembre 2018 à Conakry.

A l’entame, l’administrateur général de la cellule balai citoyen, Sékou koundouno  a remis aux hommes de medias le rapport de l’observation citoyenne des violences à wanindara entre les forces de l’ordre et les jeunes du quartier.

En suite, Sékou koundouno a déclaré que toute personne qui s’agiterait en faveur d’un 3e mandat au profit de l’actuel Président de la République de Guinée, suscite non seulement la violation de la charte fondamentale de ce pays mais serait responsable, complice voir co-autrice de toutes violences et de toutes violations de droits de l’homme qui peuvent en découler.

Dans la même optique, l’administrateur de balai citoyen d’est adressé aussi a Alpha Condé. « Monsieur le président , en raison de votre statut d’opposant historique et pionnier de la démocratie Guinéenne, vos exploits en cours dans le pays, votre constance dans vos engagements politiques, le fait que vous n’ayez jamais travaillé dans  l’administration avant 2010 ainsi que de votre parcours politique, votre avènement au pouvoir dans notre pays en 2010 a suscité beaucoup d’espoir chez l’immense majorité des Guinéens. Nous croyons en votre sens très élevé de l’Etat, de l’ancrage de la démocratie, de la bonne gouvernance et estimons que vous ne serez jamais de ceux qui bafouent et continuent de bafouer les acquis démocratiques sous l’effet des sirènes révisionnistes,»dit-il.

Il a enfin  indiqué que son organisation est en train de ménager aucun effort pour suivre de près ou de loin toutes les stratégies en cours en faveur de 3e mandat susceptible de faire basculer la guinée  dont sa cohésion sociale est affaiblie par tant d’années de graves violations de droits de l’hommes, de crimes politiques et économiques odieux, dans une instabilité fatale.

« Nous travaillons en commun en accord avec des institutions nationales régionale et internationales, » conclut-il.

Aboubacar Pastoria Camara

Facebook Comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here